Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : la hausse des prix fait « mal » au m² …

A la Une - Brique par Brique
ABONNÉS

… certaines villes perdant quasiment 1 pièce en 6 mois ! Si les taux de crédit continuent de stagner, est-ce pour autant la bonne période pour une acquisition ? Où faut-il acheter ?

A l’heure où les prix enregistrent une forte hausse dans plusieurs zones, Meilleurtaux.com publie son bilan semestriel des meilleurs taux et du pouvoir d’achat immobilier dans les 20 plus grandes de France entre janvier et juillet 2017.

« La hausse des prix observée depuis ces derniers mois fait mal au portefeuille des nouveaux acheteurs et ce, malgré une relative stabilisation des taux des crédits immobiliers. 17 villes sur 20 perdent des m² par rapport à la situation observée il y a 6 mois. En effet, plusieurs villes pâtissent de ce boom des prix lié en partie au regain des demandes et à la forte pression qu’elle engendre par rapport à une offre toujours trop faible » explique Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com. « Certaines villes, parmi les plus moyennes notamment, sont davantage confrontées à un réajustement lié notamment à une faiblesse des prix longtemps constatée. » ajoute-t-elle.

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Certaines villes très impactées par la baisse du pouvoir d’achat immobilier :Rennes et Bordeaux perdent jusqu’à 8m² à remboursement égal par rapport à ce qu’elles affichaient il y a 6 mois : un Bordelais peut donc s’offrir pour 1 000€ par mois 51m² en juillet contre 59m² en janvier et un Rennais pourra financer 69 m² au lieu de 77m².

- Le Mans, Nîmes et Montpellier (respectivement 3ème, 4ème et 11ème du classement) affichent une baisse de 5m² du pouvoir d’achat immobilier.

- Les perdantes, Saint-Etienne, Nantes et Strasbourg (1ère, 15ème et 16ème du classement) voient leur pouvoir d’achat diminuer de 4m².

- Lille perd 3m², Le Havre, Paris, Grenoble, Marseille et Lyon perdent quant à elle 2m².

- Dijon, Reims et Toulouse ne perdent qu’1 petit m² en 6 mois, ainsi que Nice, et Angers qui restent stables.

- Toulon, qui fait figure d’exception, gagne 1m².

Accéder au graphique du pouvoir d’achat immobilier dans les 20 plus grandes villes françaises via ce lien


Meilleurs taux négociés : entre 1,05 et 1,60%. Malgré une hausse des taux en début d’année, les meilleures négociations se situent toujours sous la barre des 1,50% pour les durées allant jusqu’à 20 ans et autour de 1,65% sur 25 ans.

Plus d’informations http://www.meilleurtaux.com/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation