Connexion
/ Inscription
Mon espace

Impact de la baisse du prix du pétrole sur les marchés

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Eclairage d’Eric Bleines, Directeur Gestion Actions chez Swiss Life Banque Privée

Le secteur pétrolier dans son ensemble souffre de révisions bénéficiaires.  Celles-ci trouvent leurs origines dans le fait que le consensus bénéficiaire était trop élevé en début d’année. Les prévisions de résultats 2018 sont les plus impactés par ces changements de perspectives. En effet, le marché avait déjà anticipé une reprise sectorielle à l’horizon 2018, reprise qui se voyait dans le secteur parapétrolier avec le retour des investissements. Aujourd’hui, ces attentes sont en train d’être décalées dans le temps. Le secteur pétrolier concentre actuellement la majorité des révisions bénéficiaires du marché, ce qui démontre que le consensus est en train de s’ajuster.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Les analystes financiers prennent petit à petit en compte le fait que le pétrole ne sera pas à 60 $ le baril en fin d’année 2017, contrairement à ce qui était attendu. Les révisions sont surtout concentrées sur l’année 2018 :

- pétrolières intégrées : entre -2 et -3,5% (Total : -2.5% de révisions sur les 3 derniers mois)

- équipementiers :
entre -15 et -25% (Saipem : -24% sur les 3 derniers mois), contrairement aux équipementiers liés au pétrole de schiste qui n’ont pas (ou peu) été affectés à ce jour (Schoeller Bleckmann : zéro).


En revanche, on peut remarquer que les cours de bourse s’ajustent 
plus rapidement que les révisions bénéficiaires. Ils avaient fortement progressé entre septembre 2016 et février 2017, avant de fléchir brusquement à partir du second trimestre 2017. Nous nous situons actuellement dans une phase d’accélération baissière, anticipant probablement des réajustements de la part des sociétés à l’occasion des prochaines annonces de résultats.

www.swisslifebanque.fr


Lire la suite...


Articles en relation