Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Réglementation et performance sont les priorités de l'asset management en 2013.

Linedata (NYSE Euronext : LIN), éditeur de solutions globales pour les professionnels de l’asset management, de l’assurance et du crédit, publie les résultats de sa troisième enquête sur les priorités et les enjeux rencontrés par la communauté mondiale de la gestion d’actifs.

Citée comme la priorité numéro 1 en 2013 pour 48% des personnes interrogées, et pour plus de 71% des administrateurs de fonds, l'adaptation aux nouvelles réglementations est le reflet de la tendance mondiale actuelle selon laquelle les établissements financiers se retrouvent confrontés à de vastes changements réglementaires de plus en plus complexes.

Maintenir le niveau de performance des investissements représente un défi cette année puisqu'il s'agit pour les hedge funds (68%) et les asset managers (59%) du principal enjeu pour 2013.

Les sociétés de gestion font déjà appel au « cloud computing »  ou envisagent de le faire. Avec 45% des sondés qui envisagent de transférer certains de leurs processus de gestion sur le « cloud » et 25% qui effectuent déjà certaines tâches via le « cloud », les sociétés de gestion cherchent à se concentrer sur leur cœur de métier tout en laissant des experts externes gérer leur technologie. Ce constat est également soutenu par 32% des sondés pour lesquels la réduction des coûts constitue aujourd'hui une priorité.

Les systèmes de suivi de conformité et de gestion du risque sont les priorités informatiques. La réglementation étant désignée comme la priorité actuelle, les établissements financiers se doivent de répondre aux exigences d’un environnement réglementaire de plus en plus complexe et évolutif.

Applications mobiles : un consensus a-t-il été trouvé ? Les gérants se sont montrés partagés sur la question du recours aux applications mobiles pour gérer leurs activités. Interrogées sur les utilisations spécifiques des applications mobiles au sein de leur organisation, de nombreuses sociétés de gestion ont indiqué que ces applications seraient plus intéressantes pour les présentations clients et pour accéder aux rapports de leurs clients à la demande. La sécurité a été désignée comme une préoccupation majeure et la raison pour laquelle les gestionnaires de fonds n'utiliseraient pas les applications mobiles.

Lire la suite...


Articles en relation