Connexion
/ Inscription
Mon espace

Au Royaume-Uni, l'inflation s'envole par la dépréciation de la livre

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Bruno Colmant, Chef Economiste, Banque Degroof Petercam

Hausse de l’inflation, dépréciation de la livre sterling, stagnation des salaires : depuis le vote du Brexit, les conséquences économiques et monétaires commencent à se dessiner et risquent de peser sur le pouvoir d’achat des travailleurs.

Le taux d’inflation du Royaume-Uni approche les 3% sur une base annuelle. Ce phénomène est peut-être circonstanciel, mais il dénote par rapport aux taux de hausse des prix dans la zone euro et aux Etats-Unis. Les causes de ce phénomène sont nombreuses. Il y a pourtant un fait incontournable : depuis le vote du Brexit, la livre sterling s’est dépréciée et cela entraine un renchérissement du prix des produits importés. C’est une réalité commune à tous les pays dont la devise décroche.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Cette hausse de l’inflation placera peut-être les autorités monétaires dans une position très inconfortable, à savoir celle de devoir peut-être augmenter les taux d’intérêt pour contrer la hausse des prix. Mais si les taux d’intérêt augmentent, cela pourrait annihiler, pour partie, la dépréciation de la livre sterling (et donc pénaliser les exportateurs britanniques) tout en sanctionnant les investissements, voire la consommation.

Et une autre chose va peut-être susciter quelques regrets chez les afficionados du Brexit : les salaires nominaux n’augmentent quasiment pas au Royaume-Uni tandis que l’inflation s’envole. Ce sont donc les salaires réels, c’est-à-dire le pouvoir d’achat des travailleurs qui va baisser.

Et de cela, les tabloïds qui avaient embrasé les esprits en faveur du Brexit n’en font que peu état.

https://www.degroofpetercam.com/


 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...