Connexion
/ Inscription
Mon espace

Portrait de l’investisseur locatif 2016

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

En 2016, le locatif privé devrait représenter 15,4% des logements construits, vs 14,2% en 2015, résultat de l'étude réalisée par le Crédit Foncier auprès de 6 000 personnes et consacrée aux attentes et motivations des particuliers investisseurs locatifs.

Le revenu annuel médian des investisseurs locatifs s’établit à 69 300€, en augmentation de 9% sur 6 ans. L’âge moyen est de 45 ans ; les plus de 40 ans représentent l’essentiel des investisseurs locatifs particuliers, soit 69% du total.

Des appartements de 45 m² pour 9 transactions sur 10, les maisons individuelles ne représentant que 8% des opérations d’investissement locatif. Depuis plusieurs années, les investisseurs se tournent très majoritairement vers les petites surfaces : 2 pièces ou studios pour plus de la moitié des investisseurs. La surface du bien est en moyenne de 45 m² pour un montant médian d’acquisition de 164 000€ avec de fortes disparités régionales : le montant d’acquisition est ainsi de 209 000€ en Ile-de-France et de 165 000€ en Pays-de-Loire.

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Le lieu d’investissement est différent selon la nature du bien :
- s’il s’agit d’un investissement dans le neuf, il se fera pour 62% dans une zone géographique éloignée du domicile de l’investisseur
- s’il s’agit d’un investissement dans l’ancien, il se fera pour 67% à proximité.

Cinq régions de prédilection :
- .La concentration de l’investissement locatif en Ile-de-France et dans les 4 régions les plus méridionales continue à s’accentuer : ces 5 régions représentent 79% des transactions en 2015, contre 73% en 2010
- Les 5 régions les plus recherchées : Occitanie (26%), IDF (19%) Auvergne-Rhône-Alpes (12%), Nouvelle Aquitaine (11%) et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (11%).

Trois motivations essentielles : fiscalité, patrimoine, complément de retraite

- La perspective de payer moins d’impôt est la première motivation citée par 50% des ménages : ils sont 71% des investisseurs dans le neuf et 16% dans l’ancien  

- La perspective de se constituer un patrimoine est la seconde motivation pour 47%

- Disposer d’un futur complément de retraite est la 3ème motivation pour 46%

La baisse des taux d’intérêt encourage les investisseurs interrogés à emprunter davantage ; d’un montant moyen de 160 000€, le financement représente désormais 98% de la valeur du bien acquis contre 94% en 2010. Par ailleurs, la durée de financement s’élève à 19 ans et 10 mois au 1er semestre 2016.

Lire plus en détail cette étude :
http://creditfoncier.com/motivations-francais-choix-de-linvestissement-locatif-2016/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...