Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Portrait de l’investisseur locatif 2016

En 2016, le locatif privé devrait représenter 15,4% des logements construits, vs 14,2% en 2015, résultat de l'étude réalisée par le Crédit Foncier auprès de 6 000 personnes et consacrée aux attentes et motivations des particuliers investisseurs locatifs.

Le revenu annuel médian des investisseurs locatifs s’établit à 69 300€, en augmentation de 9% sur 6 ans. L’âge moyen est de 45 ans ; les plus de 40 ans représentent l’essentiel des investisseurs locatifs particuliers, soit 69% du total.

Des appartements de 45 m² pour 9 transactions sur 10, les maisons individuelles ne représentant que 8% des opérations d’investissement locatif. Depuis plusieurs années, les investisseurs se tournent très majoritairement vers les petites surfaces : 2 pièces ou studios pour plus de la moitié des investisseurs. La surface du bien est en moyenne de 45 m² pour un montant médian d’acquisition de 164 000€ avec de fortes disparités régionales : le montant d’acquisition est ainsi de 209 000€ en Ile-de-France et de 165 000€ en Pays-de-Loire.

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Le lieu d’investissement est différent selon la nature du bien :
- s’il s’agit d’un investissement dans le neuf, il se fera pour 62% dans une zone géographique éloignée du domicile de l’investisseur
- s’il s’agit d’un investissement dans l’ancien, il se fera pour 67% à proximité.

Cinq régions de prédilection :
- .La concentration de l’investissement locatif en Ile-de-France et dans les 4 régions les plus méridionales continue à s’accentuer : ces 5 régions représentent 79% des transactions en 2015, contre 73% en 2010
- Les 5 régions les plus recherchées : Occitanie (26%), IDF (19%) Auvergne-Rhône-Alpes (12%), Nouvelle Aquitaine (11%) et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (11%).

Trois motivations essentielles : fiscalité, patrimoine, complément de retraite

- La perspective de payer moins d’impôt est la première motivation citée par 50% des ménages : ils sont 71% des investisseurs dans le neuf et 16% dans l’ancien  

- La perspective de se constituer un patrimoine est la seconde motivation pour 47%

- Disposer d’un futur complément de retraite est la 3ème motivation pour 46%

La baisse des taux d’intérêt encourage les investisseurs interrogés à emprunter davantage ; d’un montant moyen de 160 000€, le financement représente désormais 98% de la valeur du bien acquis contre 94% en 2010. Par ailleurs, la durée de financement s’élève à 19 ans et 10 mois au 1er semestre 2016.

Lire plus en détail cette étude :
http://creditfoncier.com/motivations-francais-choix-de-linvestissement-locatif-2016/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation