Connexion
/ Inscription
Mon espace

En Europe notamment, le retour aux fondamentaux s’impose

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Analyse de Laurent Gaetani, Directeur Général de Degroof Petercam Gestion

L’élection d’Emmanuel Macron a considérablement réduit le risque politique en zone euro et renforcé l’axe franco-allemand, au combien indispensable pour l’évolution de l’Europe. En Allemagne, à 4 mois des élections législatives, le CDU de Mme Merkel a remporté un scrutin régional clé en Rhénanie. Cette victoire place la chancelière dans une position idéale pour un 4ème mandat à la tête de l’Allemagne.

Avec la disparition des risques extrêmes, en Europe notamment, le retour aux fondamentaux s’impose. Force est de constater que la situation s’améliore à plusieurs niveaux : l’investissement repart, les perspectives de profits s’améliorent, les crédits bancaires sont en forte hausse tout comme l’octroi de crédit aux PME et TPE… . En résumé, la situation économique est meilleure en zone euro et s’accompagne d’un regain de confiance de la part des investisseurs et des consommateurs soulagés par le résultat de l’élection présidentielle française.

En parallèle, les Etats-Unis, et plus particulièrement son Président, inquiètent. Sans parler d’une hypothétique destitution, c’est la capacité du président américain à mener et faire voter les réformes promises qui laisse perplexe. Si les difficultés persistent, les promesses d’une croissance américaine plus forte seront vaines et la première victime, dans ce scénario, serait le marché d’actions américain, dont la valorisation est déjà jugé excessive.

Dans ce contexte, la dynamique des marchés clairement installée en zone euro, la question est de savoir si le marché européen va enfin arriver à s’affranchir du marché américain et ainsi poursuivre sa tendance positive, indépendamment des incertitudes politiques outre-Atlantique. Les flux positifs enregistrés depuis le début de l’année sur les actifs risqués européens et leur accélération suite à l’élection du Président Macron confirment que l’année 2017 pourrait bien être celle des actions européennes. En effet, au cours de la semaine du 10 mai, les fonds d’investissements collectifs dédiés aux actions européennes ont enregistré des souscriptions nettes records de plus de 6 Mds$, du jamais vu depuis 2004. Cette vague de liquidité qui déferle sur les actifs européens provient en grande partie des Etats Unis mais également d’Asie. La hausse de 13 Mds$ d’encours de l’ETF Widsom Tree HEDJ depuis le début de l’année illustre parfaitement ce phénomène. Cet ETF est un fonds américains (en dollar qui couvre l’exposition à l’euro) et qui investit dans plus de 120 entreprises européennes.

Dans ce contexte, notre allocation reste inchangée et nous continuons à surpondérer les actions européennes pour les multiples raisons évoquées plus haut, avec un biais sur les valeurs cycliques et financières. Nous maintenons également notre sous-exposition aux obligations gouvernementales, sauf Etats-Unis (neutre) et pays périphériques.

Enfin, nous sommes maintenant positifs (vs neutre auparavant) sur les obligations convertibles européennes qui bénéficient, comme pour les actions, du retour des investisseurs avec des flux positifs enregistrés ces 3 derniers mois..

https://www.degroofpetercam.com

 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...