Connexion
/ Inscription
Mon espace

43% d'ultra-riches en plus d'ici 2026

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

En 2015, on observait une baisse de 3% des « ultra-riches », c’est-à-dire les personnes disposant au minimum de 30 millions de dollars en actifs nets. Selon The Wealth Report, rapport sur la richesse réalisé par New World Wealth pour Knight Frank, en 2016 ils sont 6 340 de plus, portant leur total à 193 490.

Bien que les perspectives économiques pour le Royaume-Uni et les États-Unis restent à éclaircir au cours des 12 à 24 prochains mois, le Royaume-Uni resterait en pole position avec une population « ultra-riche », qui devrait augmenter de 30% sur la prochaine décennie. Concernant les États-Unis,  Malgré le flou entourant les décisions politiques du nouveau président, les États-Unis devraient également connaître un taux de croissance plus élevé des « ultra-riches » sur cette même période comparé aux nombreux autres pays développés,

« La performance des marchés boursiers en dollars a été un des facteurs majeurs sur la hausse des  revenus. Dans de nombreux pays, cet élément a été beaucoup plus important en 2016 qu'en 2015 », souligne Andrew Amoils, responsable de la recherche de New World Wealth.


L’Asie rattrape l’Amérique du Nord

Alors que la population mondiale des « ultra-riches » devrait augmenter de 43% d'ici 2026, The Wealth Report  révèle des disparités considérables de taux de croissance entre les différentes régions et pays du monde.

- Le Vietnam,
qui a connu la plus forte augmentation de sa population d’ « ultra-riches » au cours de la dernière décennie, devrait afficher la croissance la plus rapide d’ici 2026, avec une augmentation de 170% des personnes disposant de 30 millions de dollars ou plus, portant ainsi le total à 540. Le nombre de millionnaires devrait lui passer de 14 300 à 38 500 sur cette même période.

- L'Asie
commence à menacer les États-Unis en tant que plus grande région du monde accueillant la  plus forte population d'« ultra-riches ». À l'heure actuelle, l'Asie compte 27 020 « ultra-riches » de moins que les Etats-Unis, mais en 2026, cet écart devrait passer à 7 068 personnes. L'Asie devrait également largement dépasser l'Europe au cours des 10 prochaines années, avec une augmentation  des « ultra-riches » prévisionnelle de 91%, contre 12% seulement en Europe.

- La croissance de la population en Afrique et en Amérique latine dépassera celle de l'Europe et de l'Amérique du Nord au cours de la prochaine décennie. Les pays les plus en pointe incluent l'île Maurice, l'Éthiopie, la Tanzanie, l'Ouganda, le Kenya, le Rwanda, le Mexique et l'Argentine.

- Les pays de « refuges » fiscaux et politiques, offrant une excellente qualité de vie, ont vu le nombre de leurs « ultra-riches » augmenter en 2016 et devraient connaître une forte croissance au cours de la prochaine décennie. L’Australasie, le Canada, Malte, le Qatar, Monaco et Israël sont des exemples de « refuges sûrs » qui attirent les « ultra-riches » mobiles.

Pour Grainne Gilmore, responsable de la recherche sur l’immobilier résidentiel au Royaume-Uni chez Knight Frank, « la dynamique de création de richesse en 2016, bien que relativement modeste, était loin d'être évidente, d'autant que près des 3 quarts des sondés ont mis en avant le trouble politique comme une menace importante pour créer de la richesse et préserver leur patrimoine ».

http://www.knightfrank.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation