Connexion
/ Inscription
Mon espace

IFC et Amundi créent le plus grand fonds d’obligations vertes dédié aux marches émergents

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

L’International Finance Corporation (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, et Amundi, premier gestionnaire d'actifs européens, projettent de créer le plus grand fonds d'obligations vertes dédié aux marchés émergents. Un projet de 2 Mds$ qui vise à développer les marchés locaux et à accroître les financements en faveur des projets d’investissement liés au réchauffement climatique.

Le marché mondial des obligations vertes a rapidement crû au cours des dernières années - plus de 100 Mds$ d’obligations ont été émises en 2016 - mais il existe encore d’importantes disparités : peu de banques dans les pays en développement ont émis de tels emprunts. IFC et Amundi prévoient que le nouveau fonds encourage les institutions financières locales à émettre davantage d’obligations vertes en stimulant la demande pour créer ainsi des marchés locaux. Avec le support de plusieurs donateurs internationaux, ils travailleront ensemble avec les institutions financières locales pour renforcer leur capacité à émettre des obligations vertes, en leur offrant une formation et en partageant avec elles les meilleures pratiques internationales.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

IFC apportera jusqu'à 325 M$ dans le nouveau fonds d'obligations « Green Cornerstone », qui investira dans des obligations vertes émises par les banques dans les pays en voie de développement.

Amundi lèvera le reste des 2 Mds$ auprès d’investisseurs institutionnels à travers le monde et apportera son expertise dans la gestion desdettes émergentes.

Le fonds vise à être entièrement investi dans des obligations vertes dans les 7 ans et être disponible pour les banques en Afrique, Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Europe de l'Est et Asie centrale.

Amundi a été sélectionnée à l’issu d’un appel d’offres, et ce fonds est le premier produit d'une coentreprise qui sera détenue entre IFC et Amundi et dont l’objectif sera de développer le financement vert dans les marchés émergents.

Initialement, le fonds se concentrera sur les pays et les banques qui ont un fort potentiel à émettre des obligations vertes avant de s’étendre sur d'autres marchés. En plus de son investissement, IFC fournira une garantie de première perte, contribuant ainsi à réduire les risques et à accroître la mobilisation du secteur privé tout en veillant à ce que le fonds puisse opérer sur des marchés plus difficiles, y compris les pays les plus pauvres et les zones touchées par les conflits. Le fonds contribuera également aux objectifs climatiques du World Bank Group, ainsi qu'à celui de l’IFC de porter à 28% les investissements réalisés de son compte propre dans le secteur du climat tout en mobilisant 13 Mds$ par an en financements privés d’ici 2020.

Le Groupe de la Banque mondiale, émetteur majeur d'obligations vertes, a émis 8,5 Mds$ en obligations vertes dans 18 devises.

De son côté, l’IFC a émis 5,8 Mds$ en 12 devises.

www.amundi.com  -  www.ifc.org

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...