Connexion
/ Inscription
Mon espace

Référendum en Turquie : le point de vue de Deutsche AM

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Sebastian Kahlfeld, Gérant Actions, Marchés Emergents de Deutsche AM

Le taux d’approbation du référendum se situe à peine au-dessus de 51%. Ce résultat est plutôt peu satisfaisant pour le président Erdogan. En particulier, les citoyens de 13 villes, parmi les 20 plus grandes que compte la Turquie, ont voté contre le changement de constitution. Ces villes représentent presque 88% du PIB du pays. Le marché boursier turc a réagi de manière légèrement positive à ce résultat.


Perspectives économiques

- La croissance du PIB va rester forte pour longtemps. Au regard des chiffres médiocres du chômage (12/13%, jeunes 25%) et du besoin de recueillir le soutien de la population, Erdogan ne peut pas se permettre de laisser l’économie glisser. Cela signifie que le gouvernement continuera de soutenir l’activité et la demande des consommateurs - plus de 70% du PIB dépend de ces derniers.
Malgré la détérioration graduelle de l’équilibre fiscal, loin d’être inquiétant - le ratio dette/PIB est encore en dessous de 32%, le déficit fiscal ressort à 2%. Quant aux garanties implicites qui ont été reprises par le secteur public pour le secteur privé, elles sont discutables et voient leur importance grandir.


Perspectives politiques :

- Les élections anticipées, parlementaires et présidentielle, en 2017 apparaissent maintenant peu probables. Si le gouvernement turc décidait de maintenir des élections anticipées, cette décision serait clairement perçue négativement par le marché, car cela aboutirait à annoncer plus de mesures populistes pour séduire les électeurs indécis.
- L’état d’urgence sera maintenu.


Perspectives sur les marchés financiers :

- Perspectives favorables pour les infrastructures de qualité - immobilier-, les valeurs de consommation haut-de-gamme, et les actions des banques d’Etat. Le marché devrait évoluer sans direction précise. Les perspectives long-terme restent incertaines. Au regard de la faible valorisation du marché des actions turques, des opportunités d’investissement intéressantes existent toujours, plus particulièrement du côté des entreprises tournées vers l’exportation et dans celles dont l’activité est soutenue par la politique du gouvernement turc.

https://deutscheam.com/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....