Connexion
/ Inscription
Mon espace

Bonheurs et malheurs de la Location Meublée

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

"Libre parole" d'Olivier Rozenfeld, Président du Groupe Fidroit

Ces derniers temps, la location en meublé fait l’objet de nombreuses mutations :
- changement de codification et inscription parmi les activités commerciales
- règles modifiées pour les locations saisonnières
- nouvel assujettissement et plus précisément élargissement de la « population cotisable »
- influences des plateformes type air BNB,
- etc…

De nouveaux changements sont en cours qui viennent perturber favorablement ou pas ce régime plébiscité par les investisseurs immobiliers : la valeur du terrain, le RSI, le régime des plus-values immobilières professionnelles sont notamment au menu.


Attention à la Valeur donnée du terrain 

En application de l'article 38 sexies de l'annexe III au CGI, les immobilisations qui ne se déprécient pas de manière irréversible, tels les terrains, ne donnent pas lieu à un amortissement (BOI-BIC-AMT-10-10 au III § 180 et suivants). Il appartient donc au loueur, sous sa propre responsabilité, de ventiler à l'actif de son bilan la valeur de l'immeuble amortissable de celle du terrain d'assiette

Le Conseil d’État a précisé les méthodes que l'administration pouvait retenir afin de déterminer la valeur du terrain de celle des constructions qui y sont édifiées. De la méthode des comparaisons jusqu’aux données comptables d’autres contribuables  (CE, arrêt du 15 février 2016, n° 367467), ... Plusieurs voies sont possibles 

La pratique montre que sa valeur est souvent sous-estimée par les contribuables pour accroître la base amortissable représentée par les constructions. C’est ce que le CE vient de rappeler, confirmant la position de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


Optimisation du RSI

Nombreux sont les non-résidents qui investissent en France et procèdent à de la location en meublé. Ils s’interrogent légitimement sur le traitement social qui leur sera appliqué.

Les règles voudraient que la personne qui exerce une activité non salariée (dont location meublée éligible) dans deux ou plusieurs Etats de l’EEE soit soumise à la législation de son pays de résidence, si elle exerce une partie substantielle (+ de 25%) de son activité dans cet Etat.

A l’inverse, la personne qui exerce une activité salariée et une activité non salariée dans différents Etats est soumise à la législation de l’Etat  dans lequel elle exerce une activité salariée (les activités marginales moins de 5% ne sont pas prises en compte).

Certains commencent alors à étudier des stratégies d’optimisation pour cotiser dans le pays le mieux disant ! Attention aux situations fictives… ! Elles se développent aussi avec des français qui se découvrent des activités à l’étranger pour cotiser ailleurs et surtout cotiser moins…


Une fiscalité plus favorable lors de la vente

Lorsque l'activité de location en meublé est exercée à titre professionnel au sens du IVe de l'article 155 du CGI, les locaux d'habitation meublés mis en location sont réputés affectés à l'exploitation. Ce qui vient contredire la doctrine antérieure pour le plus grand plaisir des contribuables.

L'abattement sur les plus-values à long terme (dite plus-value immobilière professionnelle), institué par l'article 151 septies B du CGI devient applicable aux plus-values réalisées lors de la vente de biens immobiliers que l'entreprise cédante affectait à sa propre exploitation. Ce régime permet d’appliquer un abattement pour durée de détention de 10% à partir de la 5ème année.

Pour déterminer si la société cédante peut bénéficier d'un tel abattement, il convient d'apprécier si, à la date de cession des biens, ceux-ci étaient affectés à l'exploitation de l'entreprise (CE, arrêt du 4 mai 2016, n° 386773). 

Attention, au contraire, à l’art. L 131-6 du CSS qui continue de sévir et prévoit des cotisations sur les plus-values de court terme. 

Retrouvez cet article et d'autres sur le blog Fidroit : les libres paroles d'Olivier Rozenfeld

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
[Esteval-infos] Nos dernières interviews, analyses et sélections

    Epargnons Responsable ! La Bulle des Entrepreneurs Brique par brique Au sommaire de nos publications cette semaine, 46 articles (accès libre et accès abonnés) dont : [Les entretiens d'Esteval] Serge Harroch, Euclide Financement Gestion d'actifs responsable : l'UBP et l'empreinte écologique du secteur du luxe Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée...