Connexion
/ Inscription
Mon espace

Aviva Investors prévoit un retour en force des fondamentaux sur les marchés internationaux

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le retour à la normale est en cours pour l’économie mondiale et les marchés financiers, selon le dernier rapport trimestriel « House View » d’Aviva Investors. La fin de l’ère des politiques monétaires extrêmement accommodantes, qui a suivi la crise financière mondiale, approche ce qui permettra aux fondamentaux de regagner une plus grande influence sur les prix des actifs.

La FED, qui a relevé ses taux à 3 reprises depuis décembre 2015, envisage 2 hausses supplémentaires cette année, ainsi que 3 autres en 2018. De leur côté, la BCE et la Banque du Japon pourraient envisager, elles aussi, de mettre fin à leurs politiques d’assouplissement quantitatif et de taux d’intérêts négatifs, dans le sillage de l’amélioration de leurs économies respectives.

Le PIB mondial pourrait augmenter d’environ 3,5% cette année, soit le taux de croissance le plus élevé depuis 2011. Une croissance supérieure au potentiel devrait exercer une pression à la hausse sur les salaires et l’inflation sous-jacente, en particulier dans les grandes économies. Les prévisions à plus long terme en matière d’inflation sont revenues à des niveaux proches de ceux précédant la crise. « Près de dix ans après le début de la crise financière mondiale, les fondamentaux s’améliorent enfin et les investisseurs commencent à prendre en compte l’évolution positive de la conjoncture économique » a déclaréIan Pizer, Responsable de la stratégie d’investissement d’Aviva Investors.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

L’accélération de la croissance mondiale devrait avoir un effet positif sur les bénéfices des entreprises, mais la hausse de l’inflation pourrait s’avérer néfaste pour les marchés obligataires américains et européens. Nous préférons être exposés aux actions, plutôt qu’à la duration obligataire, tout en faisant preuve de sélectivité entre les classes d’actifs et les différentes zones géographiques.
Le cours des actions américaines devrait refléter une amélioration des perspectives de croissance. La perspective d’une relance budgétaire devrait également favoriser les bénéfices des entreprises et accélérer l’ajustement des valorisations.

En termes de valorisation, les actions européennes sont toutefois plus attractives que leurs homologues américaines. Les obligations souveraines et le crédit en zone euro offrent un profil risque/rendement plus faible. De son côté, le Royaume-Uni est mis sous pression par les négociations liées au « Brexit ». Nous anticipons un risque de baisse sur les actions et obligations britanniques, sur lesquelles nous restons sous-pondérés. Nous sommes neutres sur la livre sterling.

Les obligations et les actions des marchés émergents devraient bien se comporter à mesure que les fondamentaux reviennent sur le devant de la scène. En termes de valorisation, la dette émergente en devises locales nous paraît beaucoup plus attractive que la dette en devise forte.

Retrouver l’intégralité de la « House View » d’Aviva Investors, version anglaise, via :
https://www.avivainvestors.com/en-gb/adviser/house-view--q2-2017.html

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...