Connexion
/ Inscription
Mon espace

Atonie du commerce extérieur Chinois

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le commerce extérieur chinois connaît une détérioration lente, ce qui pouvait, jusqu’il y a quelques mois, apparaitre comme un trou d’air passager est devenu une tendance.

Par Christophe Granier, CCE France*

Au-delà des variations saisonnières, les données annuelles cumulées font désormais apparaître une baisse parallèle du total des importations et des exportations pendant 2 années consécutives : octobre 2016 est en baisse comparé à octobre 2015, qui était lui-même en baisse par rapport à octobre 2014. 

Concernant les importants, les statistiques exprimées en dollars américains de l’Administration générale des Douanes chinoises indiquent que le mois d’octobre 2016 est le plus bas depuis 5 ans (-2% sur 1 an). Sur les 10 premiers mois de l’année, la chute est de 7,6% en monnaie nationale.

Au niveau des exportations (-7,3% sur 1 an), la baisse tendancielle est visible depuis 4 ans. Ces exportations restant supérieures d’environ 20% aux importations, le solde courant de la Chine augmente. Sur les 10 premiers mois de l’année, les exportations ont baissé de 7,7% en valeur CNY.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Parmi les causes, la stagnation relative de l’activité destinée à l’export joue un rôle sur la baisse des importations, à commencer par la demande d’énergie et de matières premières par la Chine manufacturière, tandis que la baisse de la consommation de produits fabriqués en Chine par des pays étrangers à la croissance ralentie influe sur l’export. L’usine du monde n’a pas encore totalement déménagé.

Cette tendance baissière peut apparaitre comme relativement modeste mais elle touche durement quelques acteurs économiques, en premier lieu les transporteurs maritimes. Elle intervient de plus dans une économie qui continue à croître entre 6 et 7% par an, et la part relative du commerce transfrontière dans la richesse nationale s’en trouve donc très largement affectée.

Le phénomène n’est pas à négliger car il est nouveau pour la Chine moderne et sans doute annonciateur d’évolutions structurelles. Le pire de la crise mondiale semblant passé, la permanence de cette baisse sur une durée anormalement longue - si on la compare par exemple à celle de 2008 - peut marquer le début d’une réelle correction du modèle économique chinois, moins axé sur le commerce extérieur et sans que la consommation intérieure en hausse augmente massivement l’importation de biens étrangers. Seule une perspective sur une durée plus longue montrera si une mutation réelle des termes de l’échange verra l’apparition graduelle de rétro-importations en provenance d’acteurs économiques chinois installés à l’étranger.

*Conseillers du Commerce extérieur : réseau de 4000 chefs d’entreprise et experts de l’international, choisis pour leur compétence, au sein de l’équipe de France de l’export et au service du développement de la France. Présents dans toutes les Régions en France et dans plus de 140 pays.

http://www.cnccef.org/


Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...