Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les valeurs défensives retrouvent la faveur des investisseurs

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

« Les bourses poursuivent leur tendance favorable entamée après l’élection de Donald Trump comme président américain. Contrairement à 2016, les valeurs dites défensives comme celles des secteurs de la consommation et de la santé participent à la hausse des indices depuis début de l’année », affirment Guy Wagner, chief investment officer de BLI - Banque de Luxembourg Investments, et son équipe, dans leur analyse mensuelle, les ‘Highlights’.

En février, les bourses ont poursuivi leur tendance favorable entamée après l’élection de Donald Trump comme président américain en novembre 2016. Une fois de plus, la période de novembre à mai semble être particulièrement fructueuse pour les détenteurs d’actions. « Contrairement aux deux derniers mois de 2016, les valeurs dites ‘défensives’ - comme celles des secteurs de la consommation et de la santé - ont participé à la hausse des indices, surperformant les valeurs financières et énergétiques », affirme Guy Wagner.


Une accélération significative de la croissance conjoncturelle est peu probable

Bien que les dernières statistiques économiques demeurent sur une tendance positive, une accélération significative de la croissance économique est peu probable. « Les espoirs d’une accélération significative de l’activité proviennent principalement de la forte hausse des indicateurs de confiance des ménages et des entreprises alors que les statistiques sur l’évolution du produit intérieur brut ne montrent pas une amélioration conjoncturelle considérable. » La remontée des prix pétroliers, la force du dollar et la réduction des mesures de soutien publiques en Chine devraient plutôt conduire à un ralentissement progressif de la croissance économique mondiale en cours d’année.


Une augmentation des taux d’intérêt aux Etats-Unis au mois de mars est fort probable

Compte tenu des commentaires récents des responsables monétaires américains, une augmentation du taux directeur de la FED lors de la prochaine réunion du comité monétaire en mars est fort probable. En Europe, la Banque centrale poursuit sa politique des taux d’intérêt négatifs malgré la remontée de l’inflation. En Chine, les autorités publiques ont légèrement resserré les conditions monétaires afin de ralentir quelque peu la progression des crédits.


Augmentation des écarts de rendement entre les emprunts d’Etat des pays européens du Nord et ceux du Sud ?

En février, les rendements obligataires ont peu évolué. Aux Etats-Unis, le rendement du bon du trésor à 10 ans a légèrement baissé. « Un éventuel ralentissement conjoncturel en cours d’année pourrait conduire à une baisse des rendements obligataires aux Etats-Unis en 2017 », pense l’économiste luxembourgeois. Dans la zone euro, le rendement de l’emprunt de l’Etat à 10 ans a également reculé en Allemagne, en France et en Italie. En Espagne, il a légèrement augmenté. Guy Wagner : « L’issue incertaine de l’élection présidentielle en France au mois de mai pourrait conduire à une augmentation des écarts de rendement entre les emprunts d’Etat des pays européens du Nord et ceux du Sud dans les semaines à venir. »


Nouvelle appréciation du dollar américain contre l’euro

Après un léger recul au cours du premier mois de l’année, le dollar s’est à nouveau apprécié par rapport à l’euro en février. Les perspectives de taux d’intérêt plus élevés aux Etats-Unis, un éventuel changement du régime fiscal américain (qui conduirait à une réduction du déficit de la balance courante) et l’issue incertaine de l’élection présidentielle en France soutiennent le billet vert. « A plus long terme, la monnaie européenne semble être sous-évaluée par rapport au dollar, comme le suggère l’excédent commercial croissant de l’Allemagne par rapport aux Etats-Unis », conclut Guy Wagner.

http://www.banquedeluxembourg.com

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...