Connexion
/ Inscription
Mon espace

Des marchés financiers trop optimistes ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le point de vue de Patrice Gautry, Chef économiste de l’Union Bancaire Privée

La phase d’expansion des actifs risqués se poursuit avec l’anticipation d’une croissance plus forte et des banques centrales qui n’inversent pas leurs politiques monétaires de façon drastique. Les valorisations sur les marchés d’actions progressent et les indices retrouvent des parcours comparables aux meilleurs cycles boursiers des années 1980 et 1990.

La croissance mondiale est en accélération et le climat des affaires continue de s’améliorer dans toutes les régions, la croissance européenne prenant le relai des Etats-Unis. L’activité dans les pays émergents affiche un rythme soutenu et la Chine recherche un meilleur équilibre entre les secteurs en croissance.

Comme le cycle de croissance devient plus mature, l’inflation remonte dans les pays développés et se rapproche de l’objectif de politique monétaire. Les banques centrales vont ainsi progressivement retirer leur soutien à l’économie, mais à des rythmes différents selon les régions, ce qui entretient un cadre positif pour les marchés d’actions et justifie la poursuite de la remontée des taux d’intérêt à long terme.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Les entreprises bénéficient d’une orientation favorable de leur chiffre d’affaires, sans trop de contrainte sur le cout du capital. La remontée des salaires et des matières premières limitera l’expansion des marges; mais celles-ci se situent à des niveaux historiques élevés aux Etats-Unis, alors qu’elles ont encore un certain potentiel en Europe et au Japon.

Les valorisations élevées sur les actions reflètent donc une réelle amélioration, mais pour tenir sur ces niveaux en particulier aux Etats-Unis, il faudra que les bénéfices des entreprises surprennent à la hausse et que la nouvelle politique économique américaine débouche sur des hausses additionnelles de  profit.

En parallèle, les échéances politiques en Europe restent incertaines, avec le risque, certes extrême, de ramener le climat de crise observé en 2010/2012. Le « prix de la perfection » tel qu’il ressort sur les actions doit être validé par la trajectoire future des bénéfices et de la croissance, sinon non reparlera de bulle sur les marchés.

www.ubp.com 


Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...