Connexion
/ Inscription
Mon espace

Présidentielle 2017 et protection sociale

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Pour l’Institut de la Protection Sociale, l’urgence est de placer le débat à la hauteur des enjeux

A l’occasion d’une conférence de presse qui a eu lieu le 23 février et dans le cadre de sa campagne de sensibilisation des candidats à l’élection présidentielle, l’IPS a présenté ses propositions clés de réforme du système de protection sociale français.

La Présidentielle est le temps politique majeur où notre pays débat des grandes orientations. Il est donc essentiel que les candidats à l’élection présidentielle engagent sérieusement le débat sur des propositions réelles et concrètes de réforme de la protection sociale française. Pour cela l’IPS a décliné ses propositions au travers de 16 dossiers techniques, véritables prêts à l’emploi allant jusqu’à la rédaction des amendements et textes de loi à soutenir.

En parallèle, L’IPS a lancé une enquête auprès de l’ensemble des candidats. Cette opération a pour double objectif d’attirer l’attention du futur Président de la République sur les mesures clés à mettre en œuvre et de l’alerter sur le calendrier de réformes à déployer en urgence.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

16 propositions clés de réforme autour de 6 thèmes majeurs :
- Réformer notre système de retraite
- Définir une protection sociale adaptée à la nouvelle économie
- Simplifier concrètement la vie des entreprises
- Améliorer le pilotage du système de santé
- Réformer l’épargne salariale
- Réformer le RSI, lieu d’expérimentation pour la protection sociale française
Lire en détail ces 6 thèmes majeurs via le lien ci-dessous :
http://www.bruno-chretien.com/conference-de-presse-de-lips-presidentielle-2017-et-protection-sociale/

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...