Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’industrie de la distribution de fonds en profonde mutation

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

L’entrée en vigueur de la directive MIF 2 en janvier 2018, à laquelle les acteurs se préparent en adaptant leur structure opérationnelle, ainsi qu’un mouvement récent de consolidation au sein du secteur, transforment l’industrie de la distribution de fonds.   

Une analyse de MFEX*

Parmi les piliers de la directive MIF 2 figurent les exigences relatives à la transparence pré- et post- négociation en temps réel des titres, la publication des transactions et la délivrance de reportings détaillés relatifs à celles-ci. Ces évolutions du cadre réglementaire dont l’objectif est de mieux protéger les intérêts des investisseurs, appellent de nouvelles pratiques opérationnelles pour les opérateurs de marché, les sociétés de gestion d’actifs, mais aussi pour les plateformes de distribution de fonds.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Partenaire des sociétés de gestion, les plateformes de distributionont traditionnellement pour rôle d’assurer la négociation, la collecte et la restitution des commissions de placement auprès des distributeurs d’OPCVM (banques privées, compagnies d’assurance, CGP). « Elles se situent donc au cœur même des enjeux de MIF 2 quant à la transparence des coûts, des volumes et des parties prenantes des transactions », affirme Olivier Haguenauer, Responsable du développement chez MFEX.


La capacité des plateformes à automatiser, digitaliser et rendre accessibles leurs flux de données est un aspect de plus en plus discriminant

L’information est devenue une composante centrale du métier de la distribution. Dans cet environnement MIFID 2, la capacité des plateformes à automatiser, digitaliser et rendre accessibles leurs flux de données est un aspect de plus en plus discriminant. « Seuls les acteurs en mesure d’optimiser leur système d’information et de reporting, selon une architecture ouverte, subsisteront. Or, cela nécessite des investissements financiers et organisationnels importants à un horizon relativement court terme. Une consolidation au sein de l’industrie de la distribution de fonds est incontournable, afin de rationaliser ces coûts et augmenter la compétitivité des acteurs » poursuit-il.

La structure morcelée de l’industrie en Europe justifie de futurs rapprochements. En effet, les acteurs sont nombreux en Europe et au Royaume-Uni, quand une seule plateforme détient le monopole aux Etats Unis. « L’éclatement du marché européen s’expliquait par des différences culturelles et juridiques d’un pays à l’autre. Même si des transpositions nationales sont en cours, l’harmonisation prudentielle aujourd’hui à l’œuvre ainsi que les problématiques de rentabilité conduiront à des rapprochements ».

* MFEX, acteur international indépendant au service des professionnels de la distribution et du placement de fonds, et des sociétés de gestion d’actifs.
http://www.mfex.com/mfex/home

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...