Connexion
/ Inscription
Mon espace

Retour à la réalité pour les indices IEIF en Bourse SIIC et REITs

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Par Aurore Vialatte, Analyste senior de l’IEIF

Le mois de janvier semble avoir été la fin de la lune de miel entre les investisseurs et le nouveau président américain fraîchement investi.
Alors que qu'ils attendaient des précisions sur la mise en œuvre des nouvelles orientations économiques de la 1ère puissance mondiale, les investisseurs ont dû se contenter d'un discours axé sur le protectionnisme ainsi que de premières décisions plus symboliques qu'efficaces.
Face à la montée des incertitudes économiques et surtout des politiques mondiales, un grand nombre d'investisseurs, qui commençaient à douter le mois dernier, expriment désormais une réelle inquiétude quant à la véritable mise en place d'une politique budgétaire et fiscale encourageante.

Outre-Atlantique, si la Fed a, sans surprise, opté pour le statu quo, les membres de l'Institution américaine paraissent avoir quelques divergences d'opinion.
Alors que certains, s'appuyant sur les dernières prévisions économiques notamment du FMI, ont précisé que 3 remontées de taux en 2017 étaient plus que probables ; d'autres estiment que le rythme du relèvement des taux sera étroitement lié à la mise en œuvre réelle de la politique économique et fiscale de l'administration de Donald Trump.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

La croissance du PIB au 4ème trimestre a connu un ralentissement et affiche seulement 1,9% de hausse en rythme annuel après 3,5% au trimestre précédent.

Le marché de l'emploi américain reste sur sa tendance même si on observe une légère remontée du taux de chômage à 4,8% (4,7% le mois précédent), alors que les créations de postes dans le secteur privé, publiées par l'enquête ADP, ont nettement rebondi à 246 000 en janvier (151 000 emplois en décembre). 

Lire la suite du « Retour à la réalité »
http://ieif.eu/HM?b=Nzqwb1PsvDCoRWMf_zeoFQDq9eF11xQbEesJ9HDEvMD7blDN1O9aoB-qKBDCJXEy&c=_JzTs_TaRLZfjRNcCjm3Pw

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...