Connexion
/ Inscription
Mon espace

Actions européennes : privilégier les thèmes exposés aux tendances reflationnistes

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’équipe Actions Européennes de l’UBP, dont l’approche de stock-picking est fondée sur la génération de thèmes d’investissement, a ajusté sa stratégie au cours des derniers mois pour profiter de l’évolution de l’environnement de marché.

L’environnement de marché est en train d’évoluer. Les indicateurs macroéconomiques récents indiquent un raffermissement de l’inflation, dans le sillage de la reprise des cours du pétrole. Dans ces conditions, les investisseurs peuvent s’interroger sur l’orientation des taux obligataires : arrive-t-on prochainement au terme des politiques ultra-accommodantes ? Les taux obligataires ont-ils atteint leur point bas, à partir duquel il faut envisager un rebond ?


L’équipe Actions Européennes de l’UBP considère le scénario d’une remontée des taux et a mis en place une stratégie dite « barbell », pour y faire face.

« Au sein de nos portefeuilles, nous avons renforcé l’exposition aux moyennes capitalisations d’une part, aux thèmes ‘value’ et ‘reflation’ d’autre part » explique Rob Jones, co-Directeur de la gestion Actions Européennes. Une corrélation est historiquement observée lors des séquences de remontée des taux obligataires : les secteurs cycliques, à l’image du secteur de la consommation, ont tendance à surperformer en bourse quand les taux d’intérêt remontent.

L’équipe procède à un arbitrage en cédant des large caps, au profit de mid caps au potentiel de croissance des bénéfices supérieur. Concernant les positions value, l’exposition aux actions des secteurs des matières premières et pétrolier, privilégiée depuis  début 2016, est aujourd’hui élargie à d’autres secteurs. « Nous avons ainsi progressivement renforcé la pondération des valeurs issues du secteur industriel et de quelques positions sur les marchés émergents, notamment dans le secteur bancaire. Nous constatons actuellement une amélioration significative des résultats de certaines de ces valeurs, pour la première fois depuis de nombreuses années » relève Scott Meech, co-Directeur de la gestion Actions Européennes.

Au sein de sa stratégie actions européennes, l’équipe de gestion surpondère actuellement les titres issus des secteurs financiers, des biens de consommation et de l’industrie par rapport à l’indice MSCI Europe. En revanche, elle sous-pondère les titres des secteurs de l’information et technologie, des télécommunications et des utilities.

www.ubp.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...