Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’Indice mondial de confiance des investisseurs baisse de 0,3 point à 93,8 en janvier

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le repli de 7 points de l’indice en Europe, terminant à 92,9 et la baisse de 0,4 point de l’indice en Asie, terminant à 108,1, sont à l’origine du recul de la confiance des investisseurs.

En revanche, l’indice de la confiance des investisseurs en Amérique du Nord a augmenté de 2 points, passant de 87,6 à 89.6.

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange.

« Les valorisations tendues et le risque géopolitique n’ont pas soutenu la confiance des investisseurs dans le monde en ce début 2017 » commente Ken Froot. « Les marchés financiers ont grand besoin de stabilité politique, or le changement politique est perturbateur. Avec la prise de fonction de la nouvelle administration américaine à la mi-janvier, les inquiétudes concernant les politiques commerciales et le dollar fort se sont installées sur les devants de la scène en 2017. »

« Il est intéressant de constater qu’après un vote de confiance plus constructif de la part des investisseurs européens en décembre, le degré d’optimisme s’est quelque peu atténué après le nouvel an » ajoute Rajeev Bhargava, Managing Director et Directeur du groupe de recherche sur le comportement des investisseurs chez State Street Associates. « Les inquiétudes concernant les prochaines élections en France et aux Pays-Bas, ainsi qu’une sortie brutale du Royaume-Uni de l’UE ont probablement alimenté cette approche prudente. »

Des informations supplémentaires sur l’indice « State Street Investor Confidence Index » sont disponibles via http://www.statestreet.com/investorconfidenceindex/index.html

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...