Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

2017, l'année du Coq….

… analysée par l’Equipe de gestion de Swiss Life Banque Privé

L’année du Coq débute avec la prise de pouvoir du nouveau Président des Etats Unis d’Amérique et va se poursuivre avec une série de combats de coqs annoncée au niveau européen : mise en œuvre du Brexit, activation du désormais célèbre Article 50. Tout ceci sans parler des élections qui se profilent…en France et en Allemagne…

Les marchés ont accordé jusqu’à ce jour beaucoup de crédit à la rhétorique et aux discours.
L’accélération de l’économie mondiale lors des derniers trimestres de 2016 devrait néanmoins assurer une croissance relativement solide en 2017. Nous sommes sortis des affres de la déflation mondiale et notons une reprise progressive du rythme d’inflation.

Croissance et inflation permettent aux Banques Centrales de se retirer progressivement du jeu.
Une gestion progressive et contrôlée de la sortie des politiques monétaires accommodantes est évidemment le scenario idéal qui permet d’accompagner la croissance et la valorisation des marchés des actions, sans faire éclater la bulle obligataire. Tout en maitrisant l’appréciation du billet vert.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Les risques dans ce scenario viennent en premier lieu de « la mise en musique » du programme économique de la nouvelle administration américaine. Cette dernière sera très prochainement mise à l’épreuve des faits, dans un monde qui est et reste interconnecté (ex : les partenaires commerciaux sont souvent détenteurs de la dette d’un pays qui veut faire de la relance budgétaire par l’endettement…). Nous y serons très attentifs.


2017 sera donc une année d’interrogations et une année dynamique.

Fin 2016, nous avons également complété de manière opportuniste notre diversification dans des très bonnes conditions : or et émergents Asie en décembre.
Le centre de notre allocation reste néanmoins l’Europe pour des raisons évidentes de valorisation, dans un environnement qui reste certes risqué du fait d’échéances politiques cruciales. Toutefois, elles pourraient réserver aussi des bonnes surprises, sans oublier notre capacité de faire la différence sur la sélection des valeurs actions et obligations.
Nous ne tablons pas aujourd’hui sur une forte remontée du dollar à partir des niveaux actuels : nous avons donc complété sur faiblesse en décembre, notre position sur les émergents, avec un biais Asie.

Dans cet environnement :
- Nous restons positifs sur les actions avec un biais Euro.
- Nous avons terminé dans des bonnes conditions nos achats sur les actifs de diversification.
- Nous continuons à rester à l’écart des obligations souveraines dans la poche obligataire et exploiter toutes les opportunités sur les obligations d’entreprises.

http://www.swisslifebanque.fr/


 

Lire la suite...


Articles en relation