Connexion
/ Inscription
Mon espace

Indices de performances de l'immobilier en Bourse

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Etude sur les indices IEIF en Bourse SIIC et REITs

Le mois de décembre a une nouvelle fois été le théâtre du fameux rallye de fin d'année. L'ensemble des marchés a vu ses valeurs s'envoler de manière très significative, des indices de référence comme le Nasdaq ou le Dow Jones atteignant même des records de valorisation. Un certain nombre de bonnes nouvelles participent à l'amélioration des perspectives économiques mondiales à partir de 2017 notamment aux Etats-Unis, en Allemagne et au Japon, alimentant cette forte dynamique de hausse. Toutefois, après l'euphorie post-élection américaine, les investisseurs commencent à nouveau à douter.
Parmi les nombreuses questions qui les gagnent, la principale réside dans la marge de manœuvre dont disposera le nouveau président américain. Le sentiment d'incertitudes, prédominant les marchés en 2016, sera donc plus que jamais d'actualité au cours des premiers de 2017 et ce malgré des données macro-économiques assez encourageantes.

1/ Outre-Atlantique

La Fed a enfin procédé au relèvement de ses taux directeurs d'un quart de point, mouvement largement attendu par les marchés. Néanmoins, les membres de l'Institution américaine ont précisé que les trois hypothétiques remontées des taux prévues en 2017 (0,75 point sur l'année) étaient étroitement liées à la réelle mise en place de la politique économique de D. Trump.(lire la suite...)


2/ En Asie

Le mois de décembre a renforcé les inquiétudes quant aux perspectives économiques chinoises mais a rassuré côté nippon. Au Japon, les perspectives économiques s'améliorent enfin. La production industrielle a connu une vive accélération de 2,9% en novembre correspondant à son rythme le plus élevé depuis 30 mois…..(lire la suite...)


3/ En Europe

Bien que certaines tensions soient revenues sur le devant de la scène, les données économiques envoient plutôt des signaux positifs. Aussi, le problème de la dette grecque a resurgi suite au gel des mesures d'aides à court terme de la part des créanciers de l'économie hellénique…..(lire la suite...)

.... lire la suite via : http://ieif.eu/HM?b=o-GONqmIIzGwwKcEDZ2Zis6Aoz7kbPQaQDO8qu8d88I9T1jxQ3QMjZ2bI0QYvfCF&c=wtSMF8d7I0Bs2vqTftPUdA

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...