Connexion
/ Inscription
Mon espace

Métaux Précieux : la chute libre ? / Pétrole : tectonique des plaques ...

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

La note mensuelle Commodités de OFI AM


Métaux Précieux : la chute libre ?

L’or est en net recul depuis juillet malgré les surprises électorales. Les marchés semblent avoir acté la fin de la baisse des taux d’intérêt : les experts espèrent un effet « Trump » sur l’économie américaine.
- Suite à tout cela, on a constaté une remontée des taux réels qui a généré une réappréciation du risque et un flux sortant des métaux précieux. Toutefois, les positions spéculatives ont nettement reculées ce qui pourrait augurer de la fin de la correction.
- Les marchés se sont positionnés en ligne avec le discours de Yellen et pourraient être déçus. Si les effets bénéfiques présumés de la hausse des taux pourraient se confirmer, il ne faut pas omettre le caractère pénalisant de cette remontée.
- Les économies émergentes, très endettées en dollar, sont également très inquiètes ; le scénario central étant optimiste, la moindre anicroche sera de nature à déstabiliser les marchés.


Pétrole : Tectonique des plaques…

Un accord historique vient d’être signé par l’OPEP. Les ennemis héréditaires ont trouvé un intérêt commun : financier au succès de l’opération. L’accord permet de plus à chacun de sauver la face.
- Cet accord montre les qualités de l’équipe nouvellement en charge pour l’Arabie Saoudite qui souhaite faire muer l’économie saoudienne. Pour ce faire, elle a besoin du succès de la privatisation de l’Aramco. La cotation de la société elle-même est aujourd’hui un enjeu politique.
- L’Iran s’est aussi laissé convaincre, la hausse des prix de l’or noir étant sans doute sa meilleure assurance contre la renégociation de l’accord nucléaire par Trump et ses alliés. Le pays en a besoin pour relancer son industrie pétrolière. Le champ de South Pars en est l’un des fleurons. Mais il est aussi à l’origine de la guerre en Syrie, où s’affrontent le Qatar et l’Iran.
- La Russie est elle aussi en désaccord avec l’Arabie Saoudite et le Qatar ; pourtant, ils ont signé l’accord car il renforce leur poids dans la région. Ils ont aussi profité de l’occasion pour signer un accord avec le Qatar qui pourrait s’avérer comme un tournant diplomatique.

Les cartes ont probablement été redistribuées, même si on ne le saura que plus tard.

Via le lien ci-dessous, accéder à l'analyse détaillée :
http://www.ofi-am.fr/inout/portail_ofi/publications/2017/01/note_commodities_12-16.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...