Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les stratégies L/S Equity et Event Driven revues à la hausse au lendemain des élections US

Par Philippe Ferreira, Senior Strategist Asset Stratégie chez Lyxor

Novembre a été un mois riche en événements pour les investisseurs. Donald Trump a fait mentir les sondages en remportant les élections présidentielles américaines et contre toute attente, sa victoire a favorisé les actifs risqués. Le MSCI World s'est inscrit en hausse de 2,7% et les marchés obligataires sont restés à la peine alors que l'amélioration des perspectives de croissance faisait grimper les taux.
Les hedge funds s'étaient positionnés de façon prudente en prévision des élections présidentielles et n'ont pu de ce fait profiter du rebond du marché. L'indice Lyxor Hedge Fund a perdu 0,4% en novembre, la remontée des rendements obligataires ayant pénalisé certaines stratégies.

En baisse de 1,1%, les CTA ont sous-performé en raison de leurs expositions longues aux obligations et de retournements de tendance sur les matières premières, en particulier l'énergie. Le portefeuille devises a également essuyé des pertes, les positions longues sur les devises émergentes et le yen japonais ayant grevé la performance au lendemain de l'élection de Donald Trump.

Du côté des bonnes nouvelles, signalons la surperformance des L/S Equity et des Event-Driven. Les stratégies les plus fortement exposées au marché ont ainsi livré des rendements de l'ordre de 1/1,5% en novembre. Le Merger Arbitrage a profité de la compression des spreads toujours à l'œuvre sur un certain nombre d'opérations de taille, telles que Monsanto/Bayer et LinkedIn/Microsoft. S'agissant des L/S Equity, les gérants value, c'est-à-dire exposés à des sociétés faiblement valorisées, ont largement surperformé. Parallèlement, les gérants Market Neutral L/S Equity ont essuyé un nouveau revers en novembre.

Nous avons adapté nos recommandations d'investissement pour tenir compte du nouveau régime de marché qui a commencé à prendre forme après l'élection américaine : Nous avons revu à la baisse la pondération des CTA à court terme pour pouvoir augmenter celle des gérants L/S Equity directionnels. Nous identifions par ailleurs davantage d'opportunités dans les Special Situations. Les baisses d'impôts, la déréglementation du secteur financier et les dépenses d'infrastructures pourraient mener à une plus grande différenciation parmi les sociétés. La mise en place de politiques favorables aux actionnaires procure des opportunités pour les gérants Special Situations, que nous surpondérons désormais légèrement. Les gérants L/S Equity et Special Situations renforcent actuellement leurs positions sur des secteurs cycliques comme l'industrie, les matériaux et la finance.

http://www.lyxor.com/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation