Connexion
/ Inscription
Mon espace

« Reflation » à l’horizon 2017

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’analyse de Christophe Donay, Responsable de l’allocation d’actifs et de la recherche macroéconomique - Chef stratège chez Pictet WM

L’économie mondiale et les marchés financiers arrivent à un point d’inflexion clé, bousculés à la fois par l’élection de Donald Trump et les incertitudes européennes, mais aussi par des changements de fond dans l’approche fiscale et monétaire, avec une croissance économique qui reste bien terne dans la plupart des pays développés.

L’atonie économique et le manque d’inflation suggèrent que les politiques monétaires, même radicales, ont atteint leurs limites. A leur place, les politiques budgétaires commencent à prendre le dessus dans la plupart des pays développés, dans le but de soutenir la croissance.

Une autre conséquence des politiques budgétaires, moins marquées par l’austérité, sera de relancer l’inflation. Dans cette perspective, des changements importants sont déjà à l’œuvre sur les marchés financiers, reflétés par la baisse de prix des obligations d’Etat américain après des années de surperformance.
Suite à la Grande Modération (35 ans à partir de 1982 marqués par une chute de la volatilité des cycles économiques et de l’inflation), et à la crise financière de 2007/2008, nous entrons donc dans une nouvelle phase, qui sera caractérisée par une hausse de l’inflation au niveau mondial.

Cette phase ne sera pas favorable aux obligations d’Etat, qui risquent de perdre leur statut de valeur refuge. En revanche, l’année prochaine devrait être propice aux actions cycliques, soutenues à la fois par une hausse de l’activité, mais aussi par la relance budgétaire, surtout aux Etats-Unis.

L’impulsion économique donnée par l’administration Trump et la hausse des taux américains seront également favorables au dollar, tandis que la baisse du yen - autre valeur refuge - devrait aider l’économie japonaise. Cependant, une dérive protectionniste de la politique américaine, ou même des crises ailleurs dans le monde, ne peuvent être exclu dans l’élaboration des scénarios pour l’année prochaine.

 


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...