Connexion
/ Inscription
Mon espace

Comment mieux assurer la clientèle fortunée ?

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Par Charles-Henri Pavie, Directeur Clientèle Privée de Chubb en France.

Au cours des 10 dernières années, le nombre de personnes ultra fortunées* a augmenté de 60%, avec environ 187 500 individus détenant quelque 20 000 Mds$ US d’actifs, selon le consultant immobilier Knight Frank. 

Il existe environ 13 millions d’individus très fortunés, dont la fortune combinée atteint 66 000 Mds$ US, un montant semblable à la valeur des marchés boursiers à l’échelle internationale.

Si beaucoup associent la fortune à la gloire et à la notoriété, les individus les plus fortunés présentent des caractéristiques diverses et variées. La plupart d’entre eux ont simplement connu le succès dans leur domaine de prédilection, que ce soit dans les affaires, le sport ou le divertissement. Contrairement à la culture de la célébrité, beaucoup d’entre eux sont habitués à leur fortune et savent gérer les risques ainsi que leur mode de vie.


Les risques de la fortune

De manière générale, les personnes fortunées possèdent plusieurs propriétés et déplacent leurs biens les plus précieux d’une maison à une autre. Ils possèdent également des biens physiques de grande valeur et des investissements, qu’il s’agisse de super-yachts ou d’une collection de grands crus. Ils voyagent énormément, que ce soit entre leurs différents domiciles, pour assister à des événements sportifs et artistiques, ou simplement pour les affaires.
Depuis quelques années, on observe une baisse notable des investissements sur les marchés financiers en faveur des placements sous la forme d’actifs physiques. Ces derniers comprennent les investissements dits de « passion », comme les voitures anciennes, l’art, la joaillerie ou les grands crus. Au cours des dix dernières années, la valeur des grands vins a augmenté de 241%, juste derrière celle des voitures classiques, dont les prix ont bondi de 490%. Les prix associés à l’art et à la joaillerie sont également au beau fixe. L’année dernière, le tableau de Paul Gauguin intitulé Nafea Faa Ipoipo a battu tous les records lorsqu’il a été cédé aux enchères pour près de 300 M$ US, alors qu’un diamant bleu rarissime a été vendu pour un prix record de 40 M£ en mai 2016.


Une demande grandissante

La tendance en faveur des actifs physiques et des investissements de passion a renforcé la demande en matière d’assurance, comme le montre la croissance du marché de l’assurance des personnes fortunées. Cette clientèle est de plus en plus riche et la valeur de leurs biens n’a jamais été aussi élevée. Il est donc essentiel de comprendre la nature de ces biens, la façon dont ils sont conservés, ainsi que leur valeur.

L’un des défis de l’assurance des clients fortunés consiste à veiller à ce que les montants assurés soient corrects.
Il faut systématiquement vérifier les montants assurés lors de la souscription d’une assurance, et veiller à ce qu’ils reflètent la valeur des biens. Récemment une personne n’avait pas fait estimer ses bijoux depuis les années 90. Or, la valeur de l’or et des diamants a plus que doublé au cours des vingt dernières années.
Il est également essentiel de bénéficier de conseils adéquats et d’une assurance adaptée. Beaucoup de personnes fortunées gèrent directement leur propre assurance ou délèguent cette tâche à d’autres. Cela donne trop souvent lieu à un choix d’assurance inapproprié, à un problème de sous-assurance, ou pire encore. L’assistant personnel d’un individu fortuné avait souscrit une assurance pour l’une de ses propriétés par l’intermédiaire d’un site Internet de comparaison.
Malheureusement, un objet de valeur a par la suite été endommagé au cours d’un cambriolage et n’était pas couvert par la police standard. Cela peut paraître intrusif, mais il est nécessaire de comprendre parfaitement la fortune des personnes, pour saisir toute la complexité de leurs actifs et passifs.


Choisir la bonne assurance

Les polices diffèrent au niveau des exclusions et des conditions, et certains assureurs limitent certaines couvertures.

Les clients fortunés souhaitent bénéficier d’une assurance qui n’empiète pas sur leur mode de vie. Certains assureurs peuvent demander à ce que les objets de grande valeur, comme les montres ou les bijoux, soient placés dans le coffre d’une banque dès lors qu’ils ne sont pas portés. Chez Chubb, notre vision est différente. Un bon assureur consacrera son temps et ses efforts à comprendre le mode de vie de ses clients. C’est pourquoi il est nécessaire de rencontrer les clients et de visiter leurs propriétés, afin d’évaluer les risques qu’ils courent et de s’entendre sur leurs valeurs au préalable. Le but est de veiller à ce qu’il n’y ait aucune zone d’ombre en cas de sinistre.

L’assurance ne consiste pas uniquement à protéger tous les biens précieux des risques traditionnels d’incendie, de vol ou de dégâts des eaux. Il s’agit également de préserver les modes de vie des familles fortunées avec, par exemple, une couverture des frais de suivi psychologique, après un cambriolage ou un car-jacking. Il est même possible de s’assurer contre le harcèlement en ligne ou l’usurpation d’identité avec une prise en charge des frais d’enquête par l’assurance. Les garanties contre la cybercriminalité deviennent également de plus en plus pertinentes pour cette clientèle exigeante.

* Les personnes ultra fortunées sont définies comme étant des individus possédant un minimum de 30 M$ US en actifs nets, sans tenir compte de leur résidence principale.
https://www2.chubb.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...