Connexion
/ Inscription
Mon espace

Opep : enfin une bonne nouvelle !

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le flash de SwissLife Banque Privée

L’Opep a conclu son premier accord de réduction de la production depuis 2008. L'accord entre les 14 pays de l'Opep est conforme à l'accord de principe bouclé en septembre à Alger. L'Algérie avait alors proposé de limiter la production à 32,5 millions de barils par jour, contre 33,6 millions de bpj actuellement.

La période mi-2015 - mi-2016 avait été marquée par
- les tensions géopolitiques : Arabie Saoudite, Iran, Russie,
- les scandales de corruption et de faillite en Amérique Latine : Brésil, Venezuela et
- l’extraordinaire résistance du pétrole de schiste américain.

La confirmation de l’accord de principe de septembre dernier est pour Swiss Life Banque Privée une bonne nouvelle. Cela valide le scénario d’un apaisement des relations entre les différents acteurs et de stabilisation des prix pour les mois qui viennent. L’impact sera favorable pour les actions et les obligations privées (« corporate bonds »).

A suivre donc …

http://www.swisslifebanque.fr/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...