Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les perturbations politiques vont-elles entraver les espoirs de « rallye de fin d’année » ?

Dans un contexte d’incertitude politique créé par le Brexit et l’élection de Trump, Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions d’OFI AM, fait le point sur la situation macroéconomique globale et l’allocation d’actifs, en surpondérant notamment les actions de la zone euro.

Points clés

- Les marchés accordent aux politiques le bénéfice du doute. Les investisseurs veulent croire aux conséquences positives en termes de croissance du programme de Donald Trump, qui est de nature inflationniste pour l’économie américaine, l’impact sur le commerce mondial restant difficile à évaluer.

- Au niveau macroéconomique, la croissance américaine devrait accélérer en 2017 à +2,2% (hors stimulus Trump) vs. +1,6% en 2016, alors que celle de la zone euro devrait se maintenir à +1,5% (malgré les conséquences du Brexit difficiles à évaluer) 

- La croissance chinoise pose question car l’économie est dopée par le secteur de la construction.

- Du côté des résultats d’entreprises, le T3 2016 a mis fin à 5 trimestres consécutifs de baisse des bénéfices aux Etats-Unis, en global.

- OFI AM garde une vue positive sur les obligations émergentes et les obligations indexées sur l'inflation, ainsi que sur les obligations convertibles 

- Sur les marchés actions, les fondamentaux restent suffisamment solides pour résister à la volatilité accrue. Les valorisations des actions européennes restent convenables avec un PER de 13/14 et un rendement des dividendes supérieur à 3,5%.

Lire l’intégralité de la note : http://www.ofi-am.fr/inout/portail_ofi/dossier_flash_allocation/2016/11/flash_allocation_22-11-16.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation