Connexion
/ Inscription
Mon espace

Trump, un choc asymétrique mais globalement reflationniste

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’analyse de  François-Xavier Chauchat  « Dorval's Macro Corner »

L’ampleur et la qualité du plan de relance de Donald Trump demeurent incertaines, mais l’économie étant déjà en bonne forme, une dose même modérée de relance serait suffisante pour évacuer les angoisses de fin de cycle aux Etats-Unis. A moins que Trump n’engage une guerre commerciale de grande ampleur, les conséquences de la reflation US seront certes asymétriques mais globalement positives pour l’économie mondiale. Partant d’une base très faible, la confiance dans la soutenabilité d’une croissance mondiale décente devrait continuer à progresser en 2017.

L’écart de politique économique entre les US et le reste du monde renforce la probabilité de voir l’euro à parité avec le dollar, et le yen revenir à 125. Les conséquences sont positives pour les exportateurs japonais et européens. De plus, nous doutons que la logique de la reprise économique des pays émergents soit remise en question par une hausse modérée des taux US. Enfin, la hausse des taux longs n’est qu’un obstacle temporaire à la hausse des marchés actions, car elle signale la reflation. Le problème ne se pose d’ailleurs pas au Japon, où la BoJ contrôle les taux à 10 ans. Combinée à la baisse du yen, cette politique rend les actions japonaises très attractives. 

La victoire de Trump implique cependant que la prime de risque politique sur les actifs européens va rester élevée, probablement jusqu’aux élections françaises. Cette prime, que nous estimons à environ 10/15% aujourd’hui sur les actions, est justifiée par les enjeux de stabilité financière que portent les questions sur l’avenir de l’euro. Néanmoins, que ce soit en Italie ou ailleurs, il sera beaucoup plus difficile aux partis anti-euro de prendre le pouvoir que pour Donald Trump d’avoir été élu. Si l’Italie vote ‘non’ au référendum à venir, beaucoup de scénarios sont possibles, mais le plus probable est que de nouvelles élections portent une nouvelle coalition de partis de centre-gauche et centre-droit au pouvoir, ce qui serait sans conséquence pour l’avenir de l’euro.

Nous verrons. 

http://www.dorval-am.com/fr


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation