Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les flux du marché des ETF européens Smart Beta encore soutenus au 3ème trimestre 2016

Baromètre des tendances mensuelles sur le marché des ETF Smart Beta européens pour le mois de septembre 2016, réalisé par les équipes de recherche de Lyxor AM.

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 Mds€ depuis le début de l’année. L'encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l'année 2015 et se monte à 25,3 Mds€, avec un effet marché significatif (9,1%*).

Au 30 Septembre 2016, la collecte sur la catégorie des ETF Smart Beta se situe déjà à 150% du niveau enregistré pour l'ensemble de l'année 2015. Depuis le début de l’année, les flux sur les ETF sont restés soutenus, en particulier au sein des stratégies à volatilité minimale, de dividende et multifactorielles, ce qui reflète une volonté des investisseurs de respectivement contrôler leur risque, générer du rendement et d’identifier des sources de performance alternatives dans un environnement très incertain et caractérisé par la faiblesse des taux d'intérêt.

Les ETF axés sur le risque ont enregistré des flux moins importants au 3ème trimestre, s'établissant à 246 M€ contre une moyenne trimestrielle de 908 M€ depuis le début de l'année. Ce ralentissement des flux concerne surtout les ETF Min Vol/Min Var, à 261 M€ au 3ème trimestre, contre une moyenne trimestrielle de 881 M€ depuis le début de l'année. Les flux sur ce type d’ETF ont commencé à s'inverser en août et la décollecte s'est accélérée en septembre à 602 M€. Il est intéressant de noter que ces sorties se sont essentiellement concentrées sur les positions sur les Etats-Unis dans un contexte d'apaisement des craintes à la suite des commentaires positifs de la Fed concernant la résilience de l'économie ainsi que sa volonté de relever ses taux avant la fin de l'année.

Les entrées de capitaux dans les ETF adoptant une approche fondamentale ont fortement augmenté au 3ème trimestre, avec 1,1 Mds€ contre une moyenne trimestrielle de 651 M€ depuis le début de l'année. Les ETF axés sur le dividende ont connu des entrées de capitaux significatives, à 1,2 Mds€, alors que les investisseurs sont désespérément en quête de rendements dans un environnement caractérisé par des taux d'intérêt faibles, voire nuls.
Tant les produits américains qu'européens ont reçu les faveurs des investisseurs, à respectivement 599 M€ et 365 M€. Dans ces deux parties du monde, l'environnement de taux faibles, voire nuls, a déclenché une quête de rendement. De par leur rendement séduisant et la solidité de leurs profils de crédit, ce type de produits peut constituer une alternative à l'obligataire.

Les flux sur les ETF adoptant une approche d'allocation factorielle ont été positifs tout au long de l'année 2016, même s'ils ont ralenti au 3ème trimestre, à 329 M€,contre une moyenne trimestrielle de 593 M€ depuis le début de l'année. Les trois facteurs les plus prisés ont été les facteurs Qualité, Value et Momentum, qui ont représenté près de 3/4 des flux totaux dans ce segment. Ces derniers se sont essentiellement concentrés sur les sous-jacents des pays développés.

*+9,1% pour le FTSE All World Min Var NTR en € entre le 31/12/15 et le 30/09/16

Plus de détail :
http://www.lyxoretf.fr/france/fr/instit/page/researchacademy

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation