Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché mondial des ETP enregistre une collecte de 30 Mds$ US en septembre

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les ETF sur les obligations souveraines émergentes ont été les plus plébiscités, mais ceux sur les indices d’actions européennes, les actions émergentes et les actions US ont également su séduire les investisseurs.
Les ETF Smart Beta tout comme les ETF sur les actions japonaises ou allemandes ont souffert de décollecte.
Les ETP sur l’or ont à nouveau affiché une collecte clairement positive sur le mois.


1/ Collecte/décollecte mondial sur le marché des ETP

- Le marché mondial des ETP a enregistré un nouveau record de collecte en septembre avec plus de 30 Mds$ US, versus 39 Mds$ US le mois précédent, portant ainsi à 3 300 Mds$ US environ le montant total des encours (i.e. 1,1% de plus qu’au mois d’août.

- Au niveau régional,
on retrouve en septembre une situation sensiblement similaire à celle du mois précédent : l’essentiel de la collecte a été assuré sur les ETP cotés aux Etats-Unis. Ceux-ci ont enregistré une collecte de 18 Mds$ US, contre 27,52 Mds$ en août.

- Les chiffres témoignent également de l’intérêt des investisseurs pour les ETP côtés zone Asie-Pacifique avec une collecte de 9,7 Mds$ US, contre 5,2 Mds$ US en août. S’ils continuent également de collecter, la collecte des ETF européens ralentit considérablement par rapport au mois d’août : collecte de 2,3 Mds$ US seulement en septembre contre 6,6 Mds$ US en août.

- En septembre, comme au mois d’août, les ETF actions ont su tirer leur épingle du jeu, soit +20 Mds$ US, tout comme les ETF obligataires avec une collecte de 9,1 Mds$. Les ETF sur les matières premières affichent une fois encore une belle dynamique : + 855 M$ US sur le mois.


2/ Collecte/décollecte sur le marché des ETP

Actions

- Les ETF actions ont confirmé leur attrait à +369 M€, mais avec des chiffres très en deçà de ceux du mois d’août à +2,2 M€.
- Les ETFs sur les indices Marchés émergents sont restés porteurs, mais nettement moins qu’en août : la collecte s’est établie à 580 M€ sur septembre contre 1,2 Md€ en août.
- Les ETF sectoriels ont enregistré des flux positifs, malgré un recul des ETF répliquant des indices de « stratégie ». A fin septembre, le solde des flux sur cette catégorie reste toutefois en territoire positif.
- Les ETF Actions des pays industrialisés semblent être en passe de sortir de la dynamique négative qui les impacte depuis plusieurs mois. Leur décollecte ralentit avec des sorties qui n’ont pas excédé 8 M€ sur le mois écoulé. En dépit de ce ralentissement, la décollecte totale sur une année complète avoisine les 10 Mds€ sur ce segment.
- Alors que les investisseurs semblent bouder les ETF sur les actions japonaises à -972 M€, ceux liés aux indices actions globaux sont épargnés et enregistrent des entrées à hauteur de 404 M€ sur le mois.


Obligations

- Les ETF obligataires ont poursuivi sur leur lancée et affichent, à fin septembre, 1,1 Md€ de collecte. Un bon chiffre qui équivaut toutefois seulement à la moitié de la collecte enregistrée en août.
- Cette fois encore, les flux les plus conséquents sont venus des ETF sur la dette d’entreprise à +1 Md€ : de très bons chiffres pourtant en recul de 30% par rapport au mois précédent.
- Les ETF sur les obligations souveraines ont pour leur part clairement souffert : après une collecte d’1,1 Md€ en août, les chiffres de septembre n’atteignent que difficilement les 487 M€, soit un recul de plus de 50% en un mois.


Matières premières

- Les ETP de matières premières continuent d’afficher une belle dynamique, même si les nouvelles entrées de 578 M€ équivalent à la moitié seulement de celles enregistrées en août.
- Avec 545 M€, l’essentiel de la collecte du mois était concentré sur les ETC sur l’or.


Indices les plus demandés

- les ETF actions qui ont rencontré le plus de succès ont été le S&P 500 et le MSCI Marchés Emergents
- les ETF obligataires, ce sont essentiellement les indices sur les marchés émergents qui ont été plébiscités.

https://deutscheam.com/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....