Connexion
/ Inscription
Mon espace

2013 : retour aux fondamentaux des marchés actions, tel est le résultat de l'enquête European Corporate Survey n°5.

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

270 investisseurs internationaux venant de 28 pays ont participé à la European Corporate  Survey n° 5 entre le 23 octobre et le 6 novembre 2012. Par zone géographique, ils sont basés en Europe continentale  hors France (43%), en France (27%), au Royaume-Uni (16%) et aux Etats-Unis (14%).

Les résultats de l'enquête démontrent que le premier critère d'investissement retenu par les investisseurs institutionnels en 2013 sera la qualité  des résultats publiés par les sociétés, avant la prise en compte de données macroéconomiques. Egalement, 1/3 des  investisseurs institutionnels, et 50% des investisseurs américains, précisent vouloir accroître en 2013 le nombre de  rencontres corporate.

Principaux points clés

Des investisseurs largement optimistes pour 2013, désormais plus attentifs aux résultats des sociétés qu'aux  développements de l'actualité macroéconomique :

- 81% des investisseurs sondés estiment que l'indice Euro Stoxx 50 va évoluer positivement d'ici au 30 juin 2013,

- 46% d'entre eux estiment que l'indice va se maintenir dans une fourchette entre 0% et +10%, et 35% que l'indice va performer d'au moins 10%.

- Plus de 50% des investisseurs internationaux et 78% des américains précisent que les résultats des sociétés seront le critère le plus important de leurs choix d'investissement en 2013. Seuls 24% estiment que le critère macroéconomique sera important, contre 32% actuellement.

1/3 des investisseurs souhaitent augmenter le nombre de rencontres corporate en 2013, le corporate access étant désormais indissociable de toute décision d'investissement :

- 50% des investisseurs américains ayant participé à l'enquête souhaitent augmenter le nombre de  rencontres corporates dans les 12 prochains mois.

- Les investisseurs britanniques et français apprécient particulièrement ces contacts : respectivement 43% et  34% d'entre eux rencontrent plus de 60 sociétés par an (vs. 27% en moyenne).

Roadshows et conférences demeurent les deux formats privilégiés pour rencontrer le management des sociétés cotées et les experts sectoriels :

- 50% des investisseurs préfèrent les roadshows, 41% les conférences et 34% les reverse roadshows.

- Les prochaines conférences seront d'abord l'occasion de parfaire leurs connaissances des sociétés (90%), ensuite de bénéficier de certains éclairages macroéconomiques, tels que les leviers de croissance en Europe.

Les investisseurs attendent de la part des IR d'abord de la transparence, ensuite une expertise en communication, et qu'ils soient accessibles facilement :

- Pour la majorité des investisseurs, la première des qualités d'un IR est la transparence, ensuite la qualité de la communication et enfin son accessibilité.

Visioconférences et médias sociaux, des usages encore embryonnaires et contrastés selon les zones géographiques :

- Plus d'un investisseur américain sur 2 est équipé de systèmes de vidéoconférences, loin devant les investisseurs français.

- 37% sont inscrits et/ou consultent LinkedIn à titre professionnel, 21% consultent les applications smartphone corporate.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...