Connexion
/ Inscription
Mon espace

Pricing Power : une évolution prévisible

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Gérard Moulin, gérant d’Amplegest Pricing Power

Les discours de rentrée de la majorité des entreprises cotées ont frappé par leur prudence et leur frilosité. A nos yeux cette tendance n’a rien d’étonnant tant elle s’inscrit dans un environnement général peu enthousiasmant. Le surendettement des Etats de l’Eurozone rend toute relance budgétaire compliquée et l’arme de la dévaluation compétitive est pratiquement impossible à utiliser dans le cadre de la monnaie unique. L’Europe est aujourd’hui trop dispersée et l’absence d’un gouvernement économique opérationnel est un handicap insurmontable dans la prise de décisions communautaires significatives.

Au-delà d’une conjoncture défavorable, il nous semble que le principal écueil pour la plupart des entreprises est la perception négative qu’elles ont de leurs marchés. Des vents contraires persistants, liés à des phénomènes structurels, pèsent en effet sur la visibilité de nombreux secteurs. Citons entre autres le rôle de l’OMC dans l’entrée des pays à bas coûts dans le commerce mondial, ou encore l’effet désinflationniste d’internet. On constate également la versatilité du consommateur face à la multiplicité des choix, ou la pression fiscale croissante pour les ménages ou les entreprises occidentales (qui force ces dernières à nouer des relations de plus en plus dures avec leurs fournisseurs comme le montre par exemple le secteur de la grande distribution).

Ces phénomènes s’accentuant chaque année, il n’est pas étonnant d’entendre des chefs d’entreprises insister sur l’imprévisibilité de leur activité, parfois au-delà d’un mois ! Il apparait clairement que les groupes bénéficiant d’un Pricing Power se distinguent positivement dans ce contexte défavorable. Ces sociétés disposent d’un savoir-faire reconnu et de barrières à l’entrée fortes. Elles ne sont pas pénalisées par les nouvelles formes de concurrence et les pressions continuelles sur les prix qu’elles provoquent. La visibilité de leur activité et de leurs résultats est dès lors bien supérieure à la moyenne.

Lors du dernier trimestre 88% des entreprises composant le fonds Amplegest Pricing Power  ont publié des résultats supérieurs aux prévisions des analystes. C’est le 2ème chiffre le plus favorable depuis la création du fonds ! L’effet boursier de ces publications n’est parfois pas immédiat mais il s’impose de manière claire au fil du temps. Le concept même du fonds est la recherche systématique de sociétés qui vont se démarquer dans cet environnement de concurrence effrénée, permettant de dégager de la surperformance régulière.

Ces entreprises qui trouvent leur place dans le fonds disposent d’une croissance autonome établie. De l’industrie des maisons de retraite (Orpea), à celles des énergies alternatives (Gamesa, Nordex) ou encore celle des sous-traitants automobiles (Valeo, Plastic Omnium, Brembo), le spectre sectoriel est large pour trouver ces pépites qui remplacent celles qu’on appelait il y a quelques années les « valeurs de croissance ». La croissance autonome s’est imposée récemment comme vecteur de visibilité et de performance, pour le plus grand bonheur de notre style de gestion.

http://www.amplegest.com/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...