Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché immobilier francilien parmi les plus chers d’Europe

A la Une - Brique par Brique
ABONNÉS

Synthèse de la publication de l'Observatoire économique régional de la CCI Paris Ile-de-France,.

L’Ile-de-France compte près de 5 567 000 logements, soit 16,6 % du total en France métropolitaine, ce qui témoigne de l’importance du secteur de l’immobilier résidentiel dans la région.

Les prix de l’immobilier multipliés par 2,7 en Ile-de-France depuis 1997
Si, ces trente dernières années, le marché immobilier francilien a subi des difficultés (crise de 1990 à 1996, récession économique de 2008/2009, etc.), il a globalement été très nettement orienté à la hausse. Au plus bas après le krach immobilier du début des années 90, les prix des logements (appartements et maisons) anciens franciliens ont crû de 171,4% entre le 3ème trimestre 1997 et le 1er trimestre 2016. Cette augmentation a été plus conséquente qu’en province où, sur la même période, les prix ont augmenté de 132,1%.

Les divergences entre les départements franciliens restent fortes
Les évolutions de prix et, surtout, leur ampleur sont très hétérogènes d’un département à l’autre. En effet, l’augmentation sur ces 20 années a atteint 226,4% à Paris alors qu’elle a été deux fois moindre en Essonne et en Seine-et-Marne (respectivement +110,8% et +110,9%). Plus globalement, les mouvements haussiers ont été moins importants dans les départements les plus éloignés de Paris.

Des prix trois fois plus élevés à Paris qu’en Seine-et-Marne et en Essonne
En conséquence de ces évolutions plus rapides à Paris que dans les départements de petite couronne et de grande couronne, les écarts de prix au mètre carré sont de plus en plus importants. Ainsi, les prix en Seine-et-Marne, en Essonne et dans le Val-d’Oise sont 3,2 fois inférieurs au prix de Paris du 1er trimestre 2016 (8 000€).

Le manque à construire reste conséquent
Le nombre de logements autorisés à construire dans la région s’est élevé à plus de 70 300 en 2015. Néanmoins, il ne s’agit que de logements dont le permis de construire a été délivré. Or, l’objectif est de 70 000 logements construits chaque année dans la région en 20 ans. En l’occurrence, entre 2010 et 2014 (la donnée définitive pour 2015 n’est pas encore disponible), le nombre de logements mis en chantier est resté cantonné entre 40 000 et 50 000.

Un « effet Grand Paris » à attendre
Pour y parvenir, dans les prochaines années, le nombre de nouveaux logements devrait être influencé par la construction du Grand Paris Express. En effet, dès 2019, la ligne 14 sera prolongée jusqu’à Saint-Denis, en 2022, la ligne 15 Sud reliera Pont de Sèvres à Noisy-Champs, etc. Les villes qui bénéficieront de nouvelles gares devraient voir leur marché immobilier se transformer.

Les prix à Barcelone plus de 2 fois inférieurs à ceux de Paris
Le marché immobilier francilien est parmi les plus chers d’Europe. Ainsi, à Barcelone, le mètre carré oscille aujourd’hui autour de 3 500€ ; à Berlin, les prix sont comparables à ceux de Madrid ; à Milan, le prix moyen demeure sous les 3 300€ par mètre carré. A Londres, le prix du mètre carré dépasse 10 000€.

Le Brexit devrait avoir des effets sur l’immobilier outre-Manche mais aussi en France
La baisse de la livre signifie également que les biens immobiliers dans l'hexagone coûtent aujourd’hui plus cher pour les Britanniques. Certains départements ou régions (PACA, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, etc.) pourraient ainsi voir la demande et les prix diminuer. En Ile-de-France, un repli de la demande britannique aurait des conséquences limitées sur l’évolution des prix. Cependant, si certaines banques décidaient de réinstaller une partie de leurs effectifs dans le Grand Paris, ces derniers deviendraient des acquéreurs potentiels. Cette demande supplémentaire sur le marché immobilier francilien tirerait alors les prix vers le haut.

Etude complète accessible via :
http://www.cci-paris-idf.fr/sites/default/files/crocis/pdf/documents/enjeux-185.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

BB - Placements immobiliers
ABONNES
Les articles que vous auriez pu manquer sur le site de notre partenaire pierrepapier.fr

LES PLACEMENTS | TOUT SAVOIR | ACTUALITÉS | LES ACTEURS Newsletter du 17 déc. 2018 L'actualité de Pierrepapier.fr L'OPCI, en 3 minutes... Voir la vidéo   Crowdfunding, la fin du début ? Liquidation judiciaire, repositionnement d'acteurs importants et précurseurs : les articles ... Lire la suite -> Denormandie débarque dans le Pinel Dès le 1er janvier 2019, un...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Prise de conscience ESG des entreprises françaises ?

Egamo*, publie les résultats de son étude exclusive conduite par Indefi, auprès de 23 émetteurs large et mid caps de la place financière de Paris, répartis sur une dizaine de secteurs d'activité, comme la construction, la distribution ou encore les utilities. 5 experts (agences de notation, enseignants, chercheurs, etc…) ont également été sollicités pour étendre à l'échelle européenne la portée des messages de cette enquête.* Egamo, société de gestion, filiale du Groupe MGEN, spécialisée dans la...