Connexion
/ Inscription
Mon espace

Libérer le potentiel entrepreneurial de la France.

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Par Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs, PDG du Groupe Didaxis, Mentor à la CCIP, membre de CroissancePlus et Auteur du livre « Créer son entreprise » aux éditions Jacob-Duvernet.

« Les chiffres de la création d'entreprises montrent que ce n'est qu'en libérant le potentiel entrepreneurial de la France que nous réussirons à renouer avec la croissance. La seule arme anticrise, c'est la création d'entreprise, » affirme ainsi Guillaume Cairou.

Je salue le fait que les Français continuent de créer des entreprises. Mais ces chiffres cachent une vérité qu'il ne faudrait pas camoufler : si près de 550.000 entreprises ont effectivement été créées en France en 2012, un peu plus de la moitié de ces créations ne sont le fait que des auto-entrepreneurs. Cela montre une nouvelle fois le formidable engouement des Français pour le régime de l'auto-entrepreneur mis en place le 1er janvier 2009.

Ensuite, ces chiffres révèlent que le seuil de vigilance est atteint. En effet, le mois de décembre a connu le niveau le plus faible de création d'auto-entreprises, depuis l'instauration du régime. Cela constitue un avertissement. En annonçant l'amoindrissement des avantages, notamment fiscaux, de ce régime, le Gouvernement a fait reculer la dynamique entrepreneuriale pourtant initiée depuis près de 4 ans.

Par ailleurs, si plus des 3/4 des entreprises françaises ont entre 1 et 3 salariés c'est aussi et avant tout parce que le dynamisme entrepreneurial en France est encore majoritairement le fait de salariés précarisés : les chômeurs, quinquas et femmes ayant choisi d'élever leurs enfants la création d'entreprise se révèle souvent la solution pour retrouver un emploi qui correspond à leurs exigences en termes de condition de travail et de salaire.

Les Français sont tous des entrepreneurs en puissance, à condition de leur en donner les moyens. Les Français manquent de confiance en l'avenir face aux difficultés financières actuelles. Nous appelons donc au nom du Club des entrepreneurs à une mutation urgente visant à favoriser l'émergence de nouvelles formes entrepreneuriales.

Le législateur doit se mettre au service des créateurs d'entreprises. C'est à ce seul prix que nous renouerons avec le chemin de la croissance. Les entrepreneurs du XXIème siècle n'attendent qu'une chose : disposer d'un large éventail de formes juridiques pour créer leur emploi en toute simplicité : l'auto-entrepreneur en fut une, le portage salarial est celle de demain.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...