Connexion
/ Inscription
Mon espace

Gérer l’usurpation d’identité à son retour de vacances

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Le développement d’Internet a vu apparaitre son lot de fraudes au premier rang desquels l’usurpation d’identité. Mais les formes les plus classiques dite « administratives » ne sont pas en reste. Le risque est encore plus élevé pendant les vacances d’été.

Etude réalisée par Toluna pour Affinion International, leader du marketing relationnel en France

Selon cette étude, au cours de leurs vacances, 34% des Français déclarent avoir déjà subi une usurpation d’identité, qui passent par des voies diverses :
39% par les réseaux sociaux 
- 17% à la suite d'un vol de papiers d’identité
- 11% après le vol des papiers d’un véhicule (permis de conduire, certificat d’immatriculation).

L’étude révèle également que pour 7% des cas, l’usurpation d’identité passe par la souscription d’un crédit au nom de la victime et pour un pourcentage similaire par une fraude aux prestations sociales.

Les Français semblent démuni face aux procédures à suivre : 70% déclarent ne pas les connaitre.

3/4 se disent intéressés pour se faire accompagner dans leurs démarches : 40% se tournerait vers leur assurance et 35% font confiance à leur banque. Des réflexes pas toujours évidents à prendre, notamment au retour des vacances.  

Les bons gestes pour se protéger contre l’usurpation d’identité

Il est conseillé de détruire tous les documents susceptibles de pouvoir identifier l’identité d’un individu comme ses tickets de carte bancaire, ses factures ou encore les photocopies de documents officiels avant de les jeter. Les cartes d’embarquement se sont récemment avérées être également une source pour les usurpateurs d’identité. Il est également conseillé de les détruire.

Enfin, vérifier régulièrement ses relevés de carte bancaire ainsi que les soldes de ses comptes afin de détecter au plus tôt les transactions frauduleuses.

http://www.affinioninternational.fr/


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Tribune] Redonner du sens à l’épargne pour soutenir notre économie

Par Gilles Guez, Directeur général de BFT Investment Managers Pour inciter les épargnants à financer davantage nos entreprises, sociétés de gestion et distributeurs doivent miser sur des offres de placements lisibles, en lien avec l'économie réelle et généraliser l'investissement socialement responsable. Avec 5 000 Mds€ d'encours, l'épargne financière des Français a franchi un cap historique en 2017. Au cours des prochaines années, cette épargne devrait continuer à croître sous l'impulsion des...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...