Connexion
/ Inscription
Mon espace

Investir au Japon : Investissements thématiques dans le contexte de la frénésie Pokémon Go

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Steve Glod, gestionnaire de fonds auprès de BLI - Banque de Luxembourg Investments

À moins d’avoir vécu dans une grotte ces dernières semaines, impossible d’échapper au phénomène Pokémon Go qui a soudainement accaparé le monde entier. Cette application de Niantic Inc. n’a pas seulement rencontré un succès foudroyant à l’échelle planétaire, elle a aussi eu des retombées substantielles sur les marchés boursiers. L’action de Nintendo, qui possède une petite participation dans Niantic et 32% de The Pokémon Company (la société qui détient les droits sur la franchise Pokémon), a évolué en dents de scie et son volume d’échanges quotidien moyen à la Bourse de Tokyo a été multiplié par 30 après la sortie de Pokémon Go. Son cours a plus que doublé au cours des 5 premiers jours, avant de s’effondrer après les annonces de Nintendo destinées à minimiser l’impact financier du succès du jeu.

D’autres valeurs ont également été affectées par la fièvre Pokémon : l’action McDonald’s Japon, qui distribue des personnages Pokémon dans ses Happy Meals, s’est octroyée 25% après la sortie du jeu. Les actions de First Baking, qui fabrique le « pain Pokémon », et de Fuji Media Holdings, qui détient une petite participation dans Niantic, ont également progressé de 23% et plus de 20% respectivement. L’action Sanoyas Holdings, société d’ingénierie dont la division Loisirs gère des espaces ludo-éducatifs sous le thème des Pokémon, s’est momentanément envolée de plus de 300%, tandis que l’action Imagica Robot, producteur de dessins animés Pokémon, a brièvement bondi de près de 200%.

Même si l’on ne connaît pas encore l’impact du succès du jeu et de la folie Pokémon sur les résultats financiers de ces sociétés, il est clair qu’il est très risqué de surfer sur ce genre de vague en Bourse. Il peut s’avérer très frustrant de chercher à déterminer le bon moment pour effectuer ces investissements (le terme de « pari » serait d’ailleurs probablement plus approprié) car l’actualité à court terme fait largement fluctuer les marchés. Souvent, les investissements réalisés durant ces périodes volatiles ne sont que des hypothèses sur les gains boursiers à court terme, et ils sont rarement effectués dans une optique de long terme. Les investisseurs ont à ce titre tendance à négliger les valorisations et à payer des prix qui s’avèrent souvent excessifs à long terme.

Via le site : http://www.guywagnerblog.com/fre/entry/investir-au-japon-investissements-thematiques lire les sujets sur :

- Les thèmes d’investissement à court terme sur le marché boursier japonais
- Les investissements thématiques de BLI
- Les thèmes et leur impact sur la performance du fonds
- Les marchés conditionnés par les thèmes, des opportunités pour les investisseurs

 


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation