Connexion
/ Inscription
Mon espace

Une quête de rendement dans un monde incertain

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Victoria Leggett, gérante actions européennes chez UBP

Quelques semaines après le vote britannique en faveur d’un Brexit, les incertitudes persistent. La livre sterling fluctue au gré des déclarations des leaders politiques britanniques et européens. Les marchés oscillent entre optimisme et fortes craintes. Cette volatilité déstabilise naturellement les investisseurs, tout particulièrement en Europe et davantage sur les marchés actions. Leurs doutes sont légitimes, nous venons de passer près d’une décennie enlisés dans les débris de la crise financière de 2008, puis celle de la zone euro qui a suivi. Et pourtant… Bon nombre de pays européens ont commencé à sortir la tête de l’eau après d’intenses mesures d’austérité. Les signes du retour de la croissance se sont multipliés ces dernières années. La confiance des consommateurs et dirigeants d’entreprises s’améliore.

les actions européennes, l’une des ultimes classes d’actifs significativement rémunératrices. Dans un monde fait d’incertitudes, les investisseurs ont encore une attention trop frileuse à l’égard des marchés actions (en témoigne le repli continu des rendements dans la quasi-totalité des autres classes d’actifs), alors que l’indice MSCI Europe propose des rendements d’environ 4%. Ceux-ci sont notamment le fruit de sociétés comme Nestlé, Unilever, Siemens, Ferrovial… des firmes bien capitalisés affichant une croissance durable des cash-flows. Les actions européennes offrent un accès unique à des entreprises globales, leaders mondiales dans leur domaine. La plupart mènent leurs activités avec une gouvernance de grande qualité, des équipes dirigeantes expérimentées et des bilans robustes.

Qui plus est, à la différence des marchés américains, où la culture du rachat d’actions est plus forte, les valeurs européennes privilégient le retour du « cash » aux actionnaires via des versements de dividendes. C’est un atout immense pour les investisseurs.

Rappelons tout de même quelques chiffres significatifs : les dividendes ont contribué à hauteur de 60% au rendement total des actions ces 20 dernières années, tandis que les actions européennes constituent la seule classe d’actifs dont le rendement est actuellement plus élevé que sa moyenne de 30 ans !

www.ubp.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...