Connexion
/ Inscription
Mon espace

Collecte : les investisseurs fuient les actions post-Brexit

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les investisseurs sont passés en mode « risk off » pendant les derniers jours de juin après le referendum sur le « Brexit », conduisant à une vague de décollecte sur la plupart des catégories Morningstar considérées comme risquées.

 - Les catégories les plus durement touchées ont été les actions, qui ont perdu 21,3 Mds€ au cours du mois de juin, un niveau pas vu depuis la crise de la dette en zone euro en 2011.

- Si les gérants actions ont subi le plus gros de la décollecte, les fonds indiciels n’ont pas échappé aux sorties de capitaux avec une décollecte de 760 M€ (les ETF ont en revanche collecté 1,2 Mds€  sur la période).

- Les fonds obligataires, monétaires et exposés aux métaux précieux, qui sont considérées comme des valeurs refuge en phase de stress, n’ont pas bénéficié du mouvement « risk off » autant qu’escompté.

- Les fonds obligataires ont collecté 4 Mds€, et les fonds vers l’alternatif ont atteint 1,6 Mds€, un niveau somme toute modeste par rapport aux mois précédents. Les ventes de fonds exposés aux matières premières ont été quasi nulles, tout comme, étonnamment, les fonds d’allocation.

- Les fonds monétaires ont reçu 7,1 Mds€, avec les fonds domiciliés sur des plates-formes transfrontalières et britanniques bénéficiant de flux entrants tandis que les produits domiciliés en France ont connu des sorties importantes.

- Au total, les fonds d’investissement ont connu 15,4 Mds€ de sorties, amenant la collecte depuis le début de l’année en territoire négatif.


Catégories Morningstar

- L’analyse des flux par catégories montre que les inquiétudes de mai se sont transformées en quasi-panique, les investisseurs vendant les actifs risqués de manière indiscriminée. La catégorie des grandes capitalisations mixtes européennes ayant souffert le plus avec une décollecte de 2,8 Mds€, niveau le plus élevé depuis septembre 2011. Invesco, BlackRock, JPMorgan ont le plus souffert.
- Les catégories telles que les grandes capitalisations Europe hors Royaume-Uni, les grandes capitalisations mixtes américaines, les grandes capitalisations japonaises, celles de la zone euro et les fonds de rendement au Royaume-Uni ont été parmi les plus malaimées du mois de juin. Ces mouvements ne sont pas nouveaux, mais l’ampleur elle l’est.


Comment les fonds britanniques se sont-ils comportés ?

- L’analyse des flux sur les fonds britanniques, la livre sterling et les fonds d’allocation ne montre pas de mouvement aussi spectaculaire. 6 et des 7 catégories ont subi des rédemptions (les grandes capitalisations britanniques ont elles connu une légère collecte), la contraction des actifs hors effets de marché (croissance organique) a été modérée sur la partie actions.
- Les fonds de valeurs moyennes ont perdu -1,36%, ce qui constitue une réaction plutôt mitigée de la part des investisseurs au vu des événements.
- Les obligations en livre sterling et les fonds d’allocation ont connu un mois plus tumultueux. Les fonds high yield couverts en livres ont décru de 7,85%, suivis par les fonds d’obligations privées couverts en livres à -3,99% et les fonds diversifiés à court terme en livres à -2,12%.

Intégralité de l’étude et analyse détaillée des catégories Morningstar, disponibles via :
http://www.morningstarpro.fr/includes/nocache/documentdownloads/files/8659/revisions/1/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 


Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...