Connexion
/ Inscription
Mon espace

La France se classe au 20ème rang en termes de bien-être des retraités

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Si la France est bien classée en termes de système de santé et d’espérance de vie, les facteurs financiers laissent entrevoir certains défis, selon le résultat de l’Indice Mondial des Retraites 2016* (Global Retirement Index), publié par Natixis Global AM.

« Autrefois, le principe de la retraite n’était pas compliqué : les particuliers travaillaient et épargnaient, et les cotisations sociales permettaient de financer les pensions de retraite versées par le gouvernement. Les sources de revenus étaient prévisibles, et le financement de la retraite de chacun était ainsi garanti . Cependant, ce modèle est mis à mal par l’évolution des tendances démographiques et économiques. Les pays de notre indice s’efforcent de trouver des solutions innovantes afin de s’adapter à cette nouvelle réalité », explique John Hailer, Directeur distribution internationale et Chief Executive Officer de Natixis Global AM, Amériques et Asie.

Parmi les pays en tête de l’indice 2016, ceux de l’Europe du Nord dominent, avec :
- la Norvège en 1ère position, suivie de
- la Suisse
- l’Islande
- la Suède
- l’Allemagne
- les Pays-Bas et
- l’Autriche.

Des pays non européens figurent également dans le « top 10 » :
- la Nouvelle-Zélande en 4ème position
- l’Australie en 6ème position, et
- le Canada en 10ème position.

La France passe de la 18ème position un an plus tôt à la 20ème position cette année. Une évolution toute fois relative, en raison d’un changement de méthodologie qui restreint l’indice de cette année aux pays développés et qui accorde une pondération plus importante au facteur financier dans le calcul de la note globale. Le système de santé français est un point positif, la sécurité sociale est en effet très favorable aux retraités et la France reste dans le Top 10 pour l’espérance de vie. Cependant, la problématique du financement des retraites, et en particulier la pression fiscale, font baisser le score global du pays. Une nuance peut toutefois être notée : depuis l’an dernier, les facteurs de la pression fiscale et du chômage se sont améliorés. Alors que le gouvernement semble vouloir s’attaquer aux deux problèmes structurels du chômage et de la dette publique, la France présente donc un potentiel d’amélioration.

Par ailleurs, la productivité française est une des plus élevées au monde. Laréforme du marché du travail pourrait inciter les entreprises à créer des emplois, alors que la population active française devrait devenir la plus importante en 2050 parmi les pays de l’Eurozone.

Pour Christophe Point, Directeur de Natixis Global AM Distribution France, Suisse romande et Monaco : « Le principal défi auquel la France se trouve confrontée aujourd’hui est donc de parvenir à gérer ses finances sans compromettre les services publics qui bénéficient aux retraités. Dans les pays qui dominent le classement, les politiques innovantes sont un facteur clé de soutenabilité du système de retraite. Ces pays accordent une grande importance au bien-être des retraités et ont mis en place des dispositifs et des pratiques fiscales attractives ainsi que des programmes de sensibilisation pour encourager les futurs retraités à bien se préparer. Des initiatives intéressantes quand on sait 70% des investisseurs particuliers français (77% au niveau mondial) déclarent prendre conscience qu’ils vont être amenés à assumer une plus grande part du financement de leur retraite ».


4 grandes tendances mondiales

Plusieurs pays en tête de l’indice partagent 4 piliers fondamentaux pour assurer la pérennité des retraites. Les décideurs politiques et les employeurs peuvent en tirer des enseignements intéressants :

1/ Accès : Le vieillissement de la population active et l’allongement de l’espérance de vie dans de nombreux pays occidentaux ont rendu moins efficaces les modèles traditionnels de financement par répartition (pay-as-you-go) des pensions de retraite versées par le gouvernement. Les particuliers devant désormais assumer une plus grande part du financement de leur retraite, les décideurs chargés de l’élaboration de politiques publiques dans les pays en tête du classement s’assurent que les travailleurs ont accès à des modes d’épargne adaptés.

2/ Mesures incitatives : Les politiques « intelligentes » (ou proactives) déploient des mesures incitatives à court terme pour inciter les particuliers à épargner en prévision de leur retraite. La mise en place d’un régime fiscal favorable à l’épargne-retraite permet aux travailleurs de mettre davantage d’argent de côté, ce qui les aide à compléter leur retraite.

3/ Engagement : La participation des salariés aux régimes de retraite supplémentaires de leur entreprise représente un pas dans la bonne direction. Les politiques judicieuses s’assurent également que les investissements des travailleurs sont pertinents et que ces derniers disposent de suffisamment d’informations pour maximiser les avantages de leur participation au régime.

4/ Sur le plan économique : Les instruments d’épargne ne sont pas l’unique aspect de la sécurité des retraites. Il convient également de tenir compte des politiques de santé, monétaires et fiscales qui contribuent à ce que les retraités puissent subvenir à leurs propres besoins.

« Si les particuliers sont amenés à jouer un rôle plus important dans le financement de leur retraite, il incombe aussi aux décideurs politiques, aux employeurs et à l’industrie de la gestion dans son ensemble de mettre en œuvre des solutions innovantes afin de s’assurer que la majorité des travailleurs disposent des outils nécessaires et bénéficient de mesures incitatives pour épargner davantage en prévision de leur retraite. La pérennité des retraites est un objectif ambitieux, mais réalisable si toutes les parties prenantes s’y emploient », conclut Christophe Point.

________________________________________________________________________

* L’indice mondial des retraites de Natixis Global Asset Management
, créé en 2013, permet d’attribuer aux pays comparés une note globale en matière de sécurité des retraites, sur la base de quatre facteurs ayant un impact sur la vie des retraités. Le financement des retraites est évidemment le facteur le plus important, mais l’indice tient également compte du bien-être matériel, de la santé et de la qualité de vie des retraités afin de dresser un tableau complet. L’enquête 2016 porte sur un nombre plus restreint de pays, notamment sur des pays développés où la question de la retraite est un enjeu économique et social important.

Plus d’informations http://durableportfolios.com/Global-Retirement-Index-2016

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Notre sélection de fonds « dynamiques » gagne 4,9% en 3 mois

Si le mois de décembre a été meurtrier pour les marchés actions, avec un plongeon jamais vu depuis 1931, les semaines de début d'année ont marqué la 5e progression de l'histoire financière. Résultat : notre sélection de fonds dynamiques a repris des couleurs, avec un gain de 4,9 % en trois mois. Depuis la mise à jour du 6 décembre 2018, toutes les performances concernant notre liste de fonds dynamiques sont en hausse, que ce soit sur trois ans, un an ou trois mois. Notre dernière recrue,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire

Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire Sur le thème de l’Épargne Solidaire, la Maison de l’Épargne* lance du 18 février au 10 mai 2019 un appel aux candidatures pour son 2ème Concours d’Affiches ; destiné aux affichistes, dessinateurs et graphistes de notre temps. Le jury présidé par Gérard Auffray, est composé de : ➢ Gérard Auffray, Président Fondateur et mécène de la Maison de l’Epargne ➢ Patricia de Figueiredo, Rédactrice en Chef de Culture Papier ➢ Philippe Francq, dessinateur,...