Connexion
/ Inscription
Mon espace

GAM lance une nouvelle stratégie merger arbitrage

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

L’objectif de cette stratégie sera de tirer parti des inefficiences qui peuvent apparaître dans les valorisations boursières d’entreprises suite à des annonces telles que des fusions, des acquisitions ou des scissions.

Des opportunités d’arbitrage peuvent aussi émerger après des annonces spécifiques à une entreprise, comme par exemple son entrée dans la constitution d’un indice phare du marché. Ce type d’évènements peut faire apparaître de situations propices à des opérations d’arbitrage de risque et l’objectif de cette stratégie est d’exploiter ce type d’opportunités à faible risque pour générer de l’alpha.
La gestion du risque est intégrée dans la construction du portefeuille en maintenant un niveau de diversification suffisant entre tous les différents évènements. La stratégie du fonds est bottom-up. Cela signifie que l’allocation globale  géographique et sectorielle est le résultat des opportunités d’arbitrage sur le marché.

Cette nouvelle stratégie viendra compléter l’offre de GAM en produits d’investissement alternatif. La stratégie merger arbitrage sera disponible sous un format UCITS, ce qui permettra d’assurer liquidité et transparence.

Pour gérer cette nouvelle stratégie, GAM a fait appel à Roberto Bottoli, qui gère des stratégies merger arbitrage depuis 2006. Auparavant, et depuis 1999, ce dernier était chez chez Allianz Global Investor où il était responsable des portefeuilles de rendement absolu et multi-actifs depuis 2004. Basé à Lugano, Roberto Bottoli rejoindra l’équipe d’investissement de Gianmarco Mondani, CIO de l’équipe non-directional equity de GAM à Lugano.

La stratégie merger arbitrage de GAM n’aura pas de contrainte stricte en terme de spreads d’arbitrage mais se concentrera sur des opérations à faible spread et faible risque et tentera de tirer parti d’autres types de situations à faible risque, event driven ou autres opportunités d’arbitrage.

https://www.gam.com/en/global/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Le Crédit Agricole lance « Trajectoires Patrimoine » : l’accès au conseil patrimonial, dès le 1er euro

En 3 ans, 2/3 des clients des Caisses régionales bénéficieront de ce conseil personnalisé, soit 14 millions de personnes. Le conseil réinventéLa démarche Trajectoires Patrimoine permet aux clients des Caisses régionales d'être accompagnés de façon globale, grâce à l'intégration des expertises financières et immobilières du groupe, et personnalisée par la co-construction de la proposition de valeur avec le conseiller. Une vision globale- de leur budget et de leur patrimoine : banque,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...