Connexion
/ Inscription
Mon espace

Amérique Latine : inflation élevée et décélération économique

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Enestor Dos Santos, Economiste chez BBVA Research, spécialiste du Brésil et de l’Amérique latine

Après s’être contractée de 0,4% en 2015, l’économie latino-américaine devrait à nouveau reculer cette année. Le rythme de croissance économique s’éloigne de celui des années précédentes, qui était proche de 4%/an.

Malgré la forte chute de l’activité économique, l’inflation reste élevée : le taux d’inflation est proche de :
- 40% en Argentine
- 10% au Brésil, en Colombie et en Uruguay
- 4% au Chili et au Pérou

En dépit de données économiques assez disparates d’un pays à l’autre dans la région, les niveaux d’inflation nationaux dépassent les objectifs définis par les autorités monétaires respectives. Le Mexique fait figure d’exception, où l’inflation reste sous 3%, grâce à l’impact positif des réformes sur le prix des services déployées ces dernières années, par exemple dans les télécommunications.

Pourquoi l’inflation est-elle si élevée dans la plupart des pays, alors que la demande domestique est relativement faible ? La dépréciation des devises, compte tenu de ses effets sur le prix des produits échangeables à l’international, a eu un impact significatif sur l’inflation. Dans de nombreux cas, les facteurs climatiques - principalement le phénomène « El Niño » - ont aussi tiré à la hausse les prix des produits alimentaires.

De plus, en Argentine, au Brésil ou en Uruguay, un ajustement  - nécessaire - des prix encadrés par les gouvernements nationaux a été réalisé et a soutenu récemment la hausse de l’inflation. Au Chili, des ajustements sur les taxes ont contribué aux pressions inflationnistes.

 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation