Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché du logement poursuit son embellie, sur fond de baisse continue des taux

A la Une - Brique par Brique
ABONNÉS

Analyse du marché immobilier livré par Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier

Le 1er semestre 2016 s’inscrit dans la continuité de 2015 avec une reprise du marché du logement, sur fond de taux d’intérêt extrêmement bas :

- Près de 385 000 logements devraient être construits en 2016 vs/351 000 en 2015, soit une progression attendue de 10% du marché du neuf ; la hausse du parc locatif privé devrait être de 17% et celle de l’accession de 11%. Egalement, 125 000 maisons individuelles devraient être commercialisées en 2016, soit + 13% v/2015.
- Dans l’ancien, 830 000 transactions sont attendues en 2016 par le Crédit Foncier, soit une progression de 3,5% v/2015. Cette croissance des ventes ne s’accompagne pas pour autant d’une hausse des prix qui, globalement, restent stables.
- Le parcours d’acquisition de la résidence principale s’est fluidifié : la durée de recherche est désormais de 4 mois, v/7 mois en 2014 et 70% des ménages signent un compromis en moins de 12 mois de recherche, v/53% en 2014.
- 74% des professionnels de l’immobilier se déclarent optimistes quant à l’avenir du marché du logement, v/35% début 2015.


Cette poursuite de la reprise au 1er semestre 2016 est portée par :
- Des taux de crédits historiquement bas avec un nouveau taux plancher, soit 1,77% franchi au mois de mai 2016.
- L’effet des mesures gouvernementales : renforcement des dispositifs de PAS et PTZ pour l’accession ; succès du dispositif Pinel pour l’investissement locatif.

Le volume de crédits à l’habitat devrait s’élever à 159 Mds€ en 2016 contre 152 Mds€ en 2015, soit une hausse de l’ordre de 5%. En dépit de la baisse des taux, la durée des crédits se stabilise, traduisant une reprise de la primo-accession.

La prime de risque liée à l’investissement en immobilier d’entreprise continue de progresser.
Les premiers chiffres pour 2016 de l’investissement en immobilier d’entreprise, en-deçà des attentes, n’augurent pas des volumes annuels, au regard de l’abondance de capitaux à placer et de l’augmentation de la prime de risque immobilier qui s’élève désormais à 245 points de base pour les produits de qualité (Paris QCA).

http://www.creditfoncier.fr/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

BB - Placements immobiliers
ABONNES
Les articles que vous auriez pu manquer sur le site de notre partenaire pierrepapier.fr

LES PLACEMENTS | TOUT SAVOIR | ACTUALITÉS | LES ACTEURS Newsletter du 17 déc. 2018 L'actualité de Pierrepapier.fr L'OPCI, en 3 minutes... Voir la vidéo   Crowdfunding, la fin du début ? Liquidation judiciaire, repositionnement d'acteurs importants et précurseurs : les articles ... Lire la suite -> Denormandie débarque dans le Pinel Dès le 1er janvier 2019, un...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Prise de conscience ESG des entreprises françaises ?

Egamo*, publie les résultats de son étude exclusive conduite par Indefi, auprès de 23 émetteurs large et mid caps de la place financière de Paris, répartis sur une dizaine de secteurs d'activité, comme la construction, la distribution ou encore les utilities. 5 experts (agences de notation, enseignants, chercheurs, etc…) ont également été sollicités pour étendre à l'échelle européenne la portée des messages de cette enquête.* Egamo, société de gestion, filiale du Groupe MGEN, spécialisée dans la...