Connexion
/ Inscription
Mon espace

« Même si le reste de l’UE survit à cette crise, les implications du Brexit sur le long terme sont alarmantes »

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le point de vue de Stefan Kreuzkamp, Directeur des Gestions de Deutsche AM

Le résultat du référendum est un véritable choc, en particulier pour les opérateurs de marché qui avaient parié sur un résultat en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l’UE depuis le début de la semaine.

Sur le court terme, nous nous attendons donc à des marchés très volatils : un environnement dont nous allons toutefois essayer de tirer profit avec des prises de positions sélectives et tactiques.
La liste des impacts potentiellement négatifs liés à une telle décision est longue. Il nous apparaît donc d’autant plus important de mettre en lumière les éléments positifs qui pourraient résulter d’une telle décision, ou du moins, de pointer les facteurs stabilisateurs.

Notons déjà que les banques centrales comme les gouvernements s’étaient activement préparés à une telle issue et qu’ils travailleront ensemble à faire tout ce qui est en leur mesure afin d’atténuer les chocs directs liés au résultat de cette consultation. A plus long terme, si l’on se place dans une perspective européenne, on pourrait espérer voir désormais certaines décisions prises plus rapidement, et ce, sans avoir à considérer systématiquement les demandes particulières formulées par la Grande-Bretagne.

D’un point de vue britannique, on peut s’attendre à ce que les entreprises plus exportatrices se réjouissent d’une livre sterling un peu plus faible. En quelques jours, le Brexit est passé du statut de risque à celui de quasi-certitude. Les conséquences ne seront pas brillantes, que ce soit d’un point de vue politique ou sur les marchés financiers.

Les relations entre le Royaume-Uni et ses principaux partenaires commerciaux seront très certainement remises en question, et l’incertitude qui en résultera ne se résorbera pas rapidement. Cela aura donc de profondes répercussions à la fois sur les marchés financiers et dans l’économie réelle.

Même si l’Europe survit à cette nouvelle crise, les implications à long terme du Brexit sont inquiétantes. L’UE semble en effet avoir perdu son membre le plus « market friendly » parmi les membres de poids. Les partisans du libre-échange alliés à la Grande-Bretagne ont raison de s’en inquiéter.

https://deutscheam.com/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...