Connexion
/ Inscription
Mon espace

Brexit, et maintenant ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

3 points essentiels à surveiller aujourd'hui, par Christopher Dembik, Economiste Saxo Banque

1/ Nous sommes face à une panique, non à une crise financière
Cette panique observée depuis l’annonce des résultats reflète le fait que la perspective du Brexit a été mal pricée par les investisseurs. On observe également les fluctuations importantes sur les différents cours : en effet, beaucoup d’investisseurs ne sont pas présents sur le marché ce qui génère des volumes réduits et donc des fluctuations rapides des prix sur le marché. Cela peut être interprété positivement dans la mesure où la prudence était de rigueur et prescrite par tous les établissements financiers hier soir.

2/ Une action concertée des Banques Centrales
La Banque Centrale Anglaise et la Banque Centrale Suisse ont déjà fait leur annonce et on attend aujourd’hui celles de la FED, de la BCE ou encore de la Banque Centrale du Japon.
Cependant ces interventions ne seront certainement pas suffisantes pour rassurer les investisseurs, même si les banques centrales perdureront leurs actions sur le long terme. Le risque restera perceptible, y compris en début de semaine prochaine à l’ouverture des marchés.
Il faudra suivre de près un autre évènement en UE : les élections législatives espagnoles prévues ce week-end auront donc lieu dans un contexte défavorable. A ce stade, tout élément qui remet en question le caractère gouvernable de l’Europe est d’ailleurs un risque.

3/ Un mouvement de défiance sur les marchés financiers qui peut avoir un impact sur l’économie réelle
Nous attendons clairement la feuille de route des dirigeants européens en ce qui concerne les relations entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni. Si cette feuille de route tarde à être dévoilée, il faut s’attendre à une baisse des investissements et par conséquent à moins de création d’emploi et un réel impact sur la croissance.
Ce qui joue finalement, c’est avant tout l’aspect psychologique. Il est primordial d’offrir de la visibilité aux investisseurs sur  la situation concernant les thématiques de réglementation et d’évolution politique au sein de l’Union Européenne. Chose difficile quand on sait à quel point il est compliqué d’obtenir une position commune entre les états.
Une phase de transition démarre, à risque malgré l’action des banques centrales. La sortie de crise et le retour durable à la croissance semblent désormais compromis après une telle succession d’évènements sur les marchés financiers. En effet, depuis plusieurs mois les investisseurs se réfugient sur l’or ce qui montre une très grande méfiance par rapport à la conjoncture économique sur le court et moyen terme.

http://fr.saxobank.com/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...