Connexion
/ Inscription
Mon espace

Diva Synergy UCITS finit 2012 dans le vert et engage 2013 avec optimisme.

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Après une année 2012 frugale pour la stratégie de merger arbitrage, le fonds Diva Synergy UCITS finit l’année sur une performance positive, surperformant tous ses indices de référence, et se positionne en anticipation d’une poursuite du rebond de l’activité des fusions/acquisitions en 2013.

La performance nette du fonds Diva Synergy UCITS ressort à +1,53% (classe euro) en 2012, portant la performance nette depuis le lancement à +2,89%. Le fonds continue à être régulièrement récompensé par différents professionnels de l’industrie (BarclayHedge, Hedgeweek). Le niveau d’activité des fusions/acquisition a atteint son plus haut niveau des quatre dernières années au dernier trimestre 2012, représentant un montant total de $692 milliards en opérations annoncées.

Les secteurs du cloud computing et de la sécurité numérique seront particulièrement actifs en 2013. Oracle et SAP ont été deux acquéreurs prodigues en 2012 et l’émergence de nouvelles tendances et technologies ne manquera pas d’attirer les acteurs majeurs de l’industrie à la recherche des prochaines grandes innovations du secteur.

La santé devrait également figurer parmi les secteurs les plus actifs. Les pertes de brevets constituent des catalyseurs rémanents d’acquisitions mais au-delà nous pensons qu’une tendance majeure de 2013 va être la recherche de nouvelles technologies de rupture par les grands groupes pharmaceutiques, en particulier dans l’univers du séquençage génétique, qui en est toujours aux premiers pas de son évolution et qui pourrait révolutionner la R&D dans ce secteur.

Enfin, l’activité s’annonce tout aussi porteuse dans le secteur énergétique. Si la sécurisation des ressources naturelles est un thème dominant pour les grands groupes et mêmes certains pays, le transport et la distribution de ces ressources naturelles deviennent également des enjeux prépondérants et nous pensons qu’une importante activité M&A est à prévoir dans ce secteur.

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...