Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le sucre : 100% de hausse et maintenant ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’analyse de Nicolas Chéron, stratégiste pour CMC Markerts France

Entre le 24 août et le 16 juin dernier, les cours du sucre brut se sont appréciés de 100% soit une des plus fortes hausses toutes classes d’actifs confondues sur ladite période. Ainsi, cette matière première agricole a retrouvé pour la première fois en 3 ans le seuil des 20 cents par livre.

D’après le Directeur de Queensland Sugar Limited, spécialisé dans le sucre, ce sont principalement les conditions dégradées des plantations en Thaïlande et en Inde qui ont engendré cette hausse, le monde prenant conscience du manque potentiel de sucre sur la saison 2016, voire celle de 2017. En plus de cela, les pluies au Brésil ont empêché la récolte de se passer dans de bonnes conditions ce qui a tiré les prix à la hausse plus récemment.

Les cours du sucre étaient ancrés dans un biseau descendant pendant 4 ans avant de violemment s’en extraire par le haut en octobre 2015. Ainsi les prix sont revenus sur les 20 cents, seuil psychologique testé à de nombreuses reprises en 2012 conjugué à un retracement de Fibonacci de 38,2% de toute la baisse précédente. Au-dessus de ce seuil technique, la hausse pourrait perdurer en direction des 50% à 23,2 cents. À contrario, sous ce seuil, une consolidation salutaire prendrait forme.

À plus court terme, en données journalières, les cours sont ancrés dans une tendance haussière matérialisée par des plus hauts de plus en plus hauts reliés par une oblique de soutien.

Nous noterons également sur cette unité de temps l’émergence d’un possible double échec sous les 20,1 la semaine passée. Aussi, si le sucre vient à maintenir la cadence et clôture au-dessus des 20,1 dans les séances à venir, la tendance pourrait perdurer jusqu’à nouvel ordre. À contrario, en cas de cassure de l’oblique haussière et de maintien sous le seuil psychologique des 20, une respiration somme toute légitime pourrait potentiellement avoir lieu. 

http://www.cmcmarkets.fr/fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...