Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les femmes artistes ont la cote : leurs œuvres réalisent des records aux enchères

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Les deux femmes artistes les plus recherchées sur Barnebys, le plus puissant moteur de recherche spécialisé dans les objets d’art :

- Louise Bourgeois, réputée principalement pour ses sculptures monumentales, et

- Cindy Sherman, photographe et réalisatrice connue pour ses portraits conceptuels.

Barnebys, qui travaille en collaboration avec 1 600 maisons de ventes partenaires et qui attire 1,5 million de visiteurs chaque mois, est un outil précieux pour sonder les évolutions du marché de l'art. Le programme de recherche de Barnebys vise à fournir des données fiables sur ce marché et permet, pour de très nombreuses catégories d'objets collectionnés, de suivre les tendances mondiales et nationales. Grâce à son importante base de données de recherches et de prix réalisés, Barnebys est aujourd’hui en mesure de l’affirmer que la cote des artistes féminines est en pleine croissance.

Pendant des siècles, les femmes ont surtout été les muses de nombreux génies artistiques, peu d'entre elles parvenaient à être reconnues comme artistes elles-mêmes. Picasso, Monet, Van Gogh, de Vinci, Rembrandt, Dürer, Dali… Jusqu’au 19e siècle, les femmes artistes peinent à exister au milieu de ces grands noms masculins de l’Histoire de l’Art. Progressivement, grâce à l'ouverture des écoles d'art, l'affirmation de l'égalitarisme et l'émergence d'un marché de l’art, elles atteignent enfin la reconnaissance qui leur est due.

En 2014, le tableau de Georgia O'Keeffe, Jimson Weed / White Flower No. 1, se vend 40 M€ chez Sotheby’s établissant un nouveau record mondial pour une œuvre d’une artiste féminine. C’est un message clair envoyé au monde : l’art féminin est à son apogée et les grands collectionneurs n’hésitent pas y investir des fortunes. Et le record tient toujours, faisant de Georgia O'Keeffe la femme la plus coté aux enchères. Déjà en 1928, six de ses tableaux de fleurs se vendaient pour 22 300€, preuve que l’engouement pour cette artiste n’est pas nouveau.

Autre record intéressant : celui réalisé par une œuvre de Joan Mitchell vendue 10,5 M€ en 2013 chez Christie’s. Joan Mitchell est l’une des rares femmes à avoir réussi dans l’expressionnisme.

Berthe Morisot est également une femme importante dans le monde de l’art. Peintre active dans la seconde moitié des années 1800 et contemporaine d’artistes tels qu’Edouard Manet, Pierre-Auguste Renoir ou Edgar Degas. La vente pour 9,7 M€ de son tableau Après le déjeuner a contribué à alimenter une vague d’intérêt chez les collectionneurs et les marchands, qui ont pris conscience du potentiel de ces femmes artistes encore «sous-évaluées».

Alors que la question fait encore débat de savoir si cela tient à un problème de talent, de sexisme ou de manque de promotion, le fait est que les femmes artistes ont toujours été en retard sur leurs homologues masculins, que ce soit en termes de prix ou de reconnaissance. Mais les résultats d’enchères le prouvent : cela est en train de changer. Elles et leur travail sont enfin sous les projecteurs, et cela semble mérité tant leur contribution a été essentielle à l’histoire de l’art.

En savoir plus : www.barnebys.fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation