Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les produits Cash Equivalent devraient connaître une forte collecte dans les prochains mois

ABONNÉS

Le point avec Groupama AM

Le monde est aujourd’hui marqué par un environnement de taux bas, avec des taux à court terme en territoire négatif en zone euro. La politique monétaire de plus en plus accommodante de la BCE a entraîné l’ensemble des taux à la baisse et créé une situation inédite en Europe.

« Cette situation risque de durer au moins 4 ans,explique Thomas Prince, Responsable de la gestion monétaire de Groupama AM. En effet, les anticipations montrent que le marché n’attend pas de hausse de taux avant au moins 45 mois. » Dans ce contexte particulier, les trésoriers d’entreprise sont confrontés à une baisse drastique des rendements de leurs placements. A fin 2015, 71% des fonds monétaires court terme (d’une maturité moyenne pondérée de maximum 4 mois) affichaient en effet une performance mensuelle négative. A fin mai 2016, ce pourcentage est passé à près de 90% (Source : SIX Financial Information)). « Pour répondre à leur besoin de rendement, les trésoriers d’entreprise ont commencé depuis 2013 à privilégier les produits monétaires investis dans des supports plus longs, ajoute Thierry Goudin, Directeur du Développement. Or la catégorie monétaire commence, elle aussi, à s’ancrer en territoire négatif avec 28% des fonds affichant une performance mensuelle négative à fin 2015.  Alors que certaines banques menacent de facturer les comptes courants des plus grandes entreprises, les trésoriers vont donc devoir trouver de nouvelles solutions. »

Les produits dits « Cash Equivalents » ou « IAS7 compliant » sont une option que les trésoriers d’entreprises commencent à étudier sérieusement. En effet, dans le cadre des normes comptables internationales IFRS, ces placements sont considérés comme équivalents à des placements de trésorerie, au même titre que les placements monétaires court-terme ou monétaires. Ils apportent, un bon dosage entre rendement, liquidité et volatilité.

La norme IAS7 repose sur 4 critères : pour être « équivalent de trésorerie », un placement doit être court terme, très liquide, facilement convertible en un montant connu de trésorerie et soumis à un risque négligeable de changement de valeur. Ainsi, en créant un espace de gestion entre monétaire et crédit, les solutions Cash Equivalent prolongent l’univers d’investissement offert par la gamme monétaire.
Elles permettent d’atteindre une performance supérieure à celle des fonds monétaires tout en conservant une liquidité et une volatilité proche de ceux-ci. « L’univers Cash Equivalent permet notamment d’exploiter la pente obligataire jusqu’à trois ans, explique Philippe Floris, gérant monétaire, pour un budget de risque qui reste faible et respecte l’esprit monétaire. Par ailleurs, il entraîne un élargissement de l’univers d’investissement, en doublant le nombre d’émetteurs disponibles, ce qui offre une meilleure diversification des risques. »

Le fonds Groupama Cash Equivalent, lancé en mars 2015, utilise ainsi les marges de manœuvre permises par la réglementation. Depuis sa création, il affiche une performance de +0,29% annualisée au 31 mai 2016, soit une surperformance de 0,47%, par rapport à son indicateur de référence l’Eonia capitalisé.
« Lancées il y a 1 an, nos solutions Cash Equivalent (regroupant le fonds Groupama Cash Equivalent et des mandats de gestion) affichent un encours de 1,3 Mds€. Les commissaires aux comptes de tous nos clients entreprises investis ont validé le respect des normes IAS7. Nous sommes convaincus que les trésoriers d’entreprise vont se tourner de plus en plus vers ces solutions Cash Equivalent, au fur et à mesure du passage en territoire négatif des performances des produits monétaires », conclut Thierry Goudin.

http://www.groupama-am.fr/fre/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...