Connexion
/ Inscription
Mon espace

Philippines : vers de belles opportunités dans la région de l’ASEAN

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Selon SooHai Lim, gérant du Baring ASEAN Frontiers Fund, le nouveau président des Philippines, Rodrigo Dutertre devra capitaliser sur les réalisations de son prédécesseur et sur la dynamique démographique du pays.
Pour ce faire, il va devoir s’engager sur une politique économique crédible. Les Philippines sont l’un des pays les plus prometteurs de la région du fait de l’envergure et de la jeunesse de sa population. Le pays est également à un stade intéressant de son développement économique et une politique économique appropriée pourrait donner lieu à plusieurs années de solide croissance du PIB.

SooHai Lim explique : « Jusqu’à présent, les déclarations du nouveau président ne sont pas encore suffisamment détaillées pour permettre aux investisseurs de se forger une vision concrète sur les sociétés cotées qui vont bénéficier de son gouvernement. Il n’en demeure pas moins que le pays est attractif pour les investisseurs avec de très belles entreprises bien gérées et une consommation robuste. Ces sociétés ont montré qu’elles pouvaient prospérer sous différentes administrations et conditions économiques. Bien qu’il soit encore trop tôt pour les investisseurs pour se prononcer sur les conséquences de la victoire de Dutertre, nous avons tout lieu de rester optimistes et ce en dépit des méthodes employées lors de sa campagne. Poursuivre le développement des infrastructures et attirer les investisseurs semblent bien faire partie de ses priorités politiques, ce qui est important pour soutenir le potentiel de croissance à moyen terme du pays. Plus important encore, son bilan en tant que maire de Davao City est impressionnant, avec une croissance supérieure à celle du pays pris dans son ensemble. Sous réserve qu’il nomme une équipe crédible, nous nous attendons à ce que son gouvernement se montre plus efficace que le précédent. Tout ceci nous conduit à penser que la solide croissance philippine devrait perdurer et engendrer une hausse des revenus. Des valeurs comme Jollibee Food et SM Prime devraient bénéficier de l’essor de la consommation de la classe moyenne. »

Fin avril, les Philippines représentent près de 11% du Baring ASEAN Frontiers Fund. Sur l'ASEAN dans son ensemble, la forte croissance du PIB et la hausse des revenus par habitant dans les dix pays de la région se traduisent par de très bonnes opportunités d’investissement à long terme, et tout particulièrement pour les sociétés axées sur la consommation domestique. Entre 2007 et 2014, le PIB par habitant de l’ASEAN a presque doublé (76%) et, en dépit de la baisse de l’économie chinoise, cette dynamique est en passe de remodeler le paysage pour les investisseurs.

Selon une étude sur l’ASEAN publiée par Nielsen, société de recherche sur la consommation, en Asie du Sud Est, grâce à la croissance économique, la classe moyenne va plus que doubler pour atteindre 400 millions de personnes d’ici 2020. Le rapport souligne également l’importance des dépenses en infrastructures. La Banque Asiatique de Développement évoque un budget de 583 Mds$ d’ici 2020.

SooHai Lim ajoute : « Certains investisseurs se montrent trop pessimistes sur l’Asie émergente et les marchés frontières. En tant que gérant bottom-up, nous ne laissons pas les facteurs macro-économiques à court terme influencer nos décisions d’investissement, que ce soit le ralentissement économique chinois ou la baisse des cours des matières premières. Au contraire, nous pensons que ces tendances macroéconomiques sont secondaires et que les entreprises de l’ASEAN offrent un bon potentiel de valorisation à long terme. Les entreprises sur lesquelles nous investissons capitalisent sur la croissance structurelle à long terme, notamment dans le secteur de la consommation que nous apprécions tout particulièrement. »
Par exemple, le plus grand groupe hospitalier privé thaïlandais, Bangkok Dusit Medical Services répond à la demande de plus en plus forte de soins de qualité pour une classe moyenne prête à payer pour ce service. La société investit également dans la technologie moderne et de nouveaux hôpitaux pour répondre à l’essor rapide du tourisme médical. Parmi les autres bénéficiaires de la croissance dans l’ASEAN, on trouve par exemple SM Prime ou CP All, dont les perspectives sont solides et la gestion efficace estime le gérant.

SooHai Lim conclut : « Nous sommes convaincus des opportunités de l’offre dans la région de l’ASEAN. Nous restons concentrés sur les sociétés prises individuellement en fonction de leurs qualités de croissance et indépendamment des facteurs top-down. Nous investissons sur celles pour lesquelles nous tablons sur une hausse des bénéfices d’environ 19,1% sur les 12 prochains mois alors que la moyenne se situe autour de 7,9% pour le marché ASEAN dans son ensemble. »

www.barings.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...