Connexion
/ Inscription
Mon espace

Vigeo Eiris dégrade fortement les scores de Mitsubishi

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le avril, Vigeo Eiris a procédé à une forte dégradation des scores Equitics Rating* de Mitsubishi  Motors en raison de la gravité des faits de dissimulation des niveaux de consommation de fuel de ses véhicules.

Mitsubishi Motors a reconnu, lors d’une conférence de presse du mercredi 20 avril, avoir manipulé des tests de consommation de carburant pour présenter de meilleurs rendements énergétiques. La fraude concernerait au moins 625 000 véhicules, dont certains ont été construits pour le groupe Nissan.

Le recours à la manipulation des méthodes de calcul et des équipements utilisés lors des tests de mesure des consommations de carburant au Japon  remet en cause l’ensemble des niveaux d’assurance que Vigeo Eiris avait formulés au sujet des performances environnementales, de gouvernance, d’éthique des affaires et d’engagement sociétal de Mitsubishi Motors.

Alors que l’image des constructeurs automobiles auprès du grand public est déjà sévèrement ternie par le scandale Volkswagen, ces révélations sont susceptibles d’altérer encore le positionnement de Mitsubishi Motors sur le marché (l’entreprise a cessé la production des véhicules concernés)  et son attractivité auprès des investisseurs : le cours de l’action a chuté de 15% suite à l’annonce de la fraude le 20 avril.

Avant ces révélations, la performance globale de Mitsubishi Motors sur les enjeux de RSE était faible : 
- son score de 19/100 la plaçait à l’avant-dernier rang (20ème sur 21), au sein du secteur « Automobiles Asie-Pacifique »
- dans le domaine environnemental, l’entreprise avait obtenu un score faible (27/100) qui la plaçait au 19ème rang du secteur, loin derrière des concurrents tels que Nissan (51/100) et Toyota Motors (45/100).

Vigeo Eiris avait également relevé le manque de transparence et l’absence d’engagements de Mitsubishi Motors sur la majorité des sujets relatifs à l’éthique des affaires.


Suite à cet évènement, les scores de Mitsubishi Motors sont dégradés sur 4 des 6 domaines

- le score sur le domaine environnement chute de 27/100 à 5/100
- le critère portant sur l’information due aux clients sur les performances du produit, relevant du domaine relatif à l’éthique des affaires, désormais scoré, et au plus bas niveau 0/100
- le critère relatif à la maîtrise de l’impact sociétal des produits de l’entreprise est dégradé de 32/100 à 0/100
- 2 critères relatifs à la gouvernance, couvrant les enjeux d’intégration de la RSE à l’ordre du jour du Conseil d’Administration et au périmètre sous revue de l’Audit et du contrôle interne, voient leur score réduits respectivement à 23/100 et à 0/100.
- les scores des domaines relatifs à la valorisation du capital humain et au respect des droits de l’homme sur les lieux de travail ne pas, pour le moment, dégradés. Notons que les performances de l’entreprise étaient déjà particulièrement basses sur ces enjeux.

Ce scandale affaiblit encore l’assurance de Vigeo Eiris sur la capacité de l’entreprise à protéger la cohésion de son capital humain, sa réputation, ainsi que les intérêts sociaux de ses collaborateurs et ceux de ses fournisseurs.

Le score global de Mitsubishi Motors est réduit de 7 points, (12/100), une performance particulièrement faible qui place l’entreprise au dernier rang de son secteur.

Plus d’informations :
http://www.vigeo.com/csr-rating-agency/images/stories/CP_Mitsubishi_VF.pdf

*Vigeo Eiris rating s’appuie sur l’expertise de ses équipes et sur des méthodologies exclusives et reconnues pour offrir une large gamme de produits et services à ses clients investisseurs et gestionnaires d’actifs aspirant à une performance durable et responsable de leurs investissements.

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...